CoopBelsud
«être source de Joie
et d'Espérance»
 
sur notre SITE sur notre BLOG
  |  Ajouter notre site dans vos favoris Vous êtes notre visiteurs  | Merci de votre visite
Recommandez-nous à vos amis

un fond musical ?

module http://www.3w-traduction.com/

nous rejoindre sur facebook



Notre Projet

de Vie Apostolique (PVA)
Les Salésiens Coopérateurs:
                         salésiens dans le monde

 
« Les Salésiens Coopérateurs vivent leur foi à l’intérieur même de leur situation dans le monde. En s’inspirant du projet apostolique de don Bosco, ils ressentent bien vive la communion avec les autres membres de la Famille salésienne. Dans la même mission auprès des jeunes et en milieu populaire, ils s'engagent sous une forme associée et fraternelle. Ils travaillent pour le bien de l'Eglise et de la société d’une manière adaptée à leur condition et à leurs possibilités concrètes.» ...
  | STATUTS

  | REGLEMENT

  | PVA (format A5)



La mystique de la

«coopération avec Dieu»
Contribution pour une spiritualité
du Salésien Coopérateur

conférence du Père AUBRY sdb tirée du livre « Avec Don Bosco vers l’An 2000 pages 439 à 460


«Il n'y a rien de plus saint en ce monde que de coopérer au bien des âmes, pour le salut desquelles Jésus-Christ a répandu jusqu'à la dernière goutte de son sang précieux» (Vita di Domenico Savio, chap. XI; dans Opere Mite XI, 203), «Nous devons aider nos frères afin de coopérer à la diffusion de la vérité... Des choses divines, la plus divine est de coopérer avec Dieu à sauver les âmes» (frontispice du Bollettino Salesiano à partir de février 1878).» ...
  | lire la suite



Propos sur

la Vocation Salésienne
une réflexion de René Dassy,
salésien coopérateur

«  Avoir une vocation, c’est se sentir appelé à une vie qui correspond à ce que l’on a envie de faire profondément, à ce que l’on est en profondeur. » ...
  |  lire la suite



La vocation du

Salésien Coopérateur

« La vocation du Coopérateur n'est autre que la vocation salésienne vécue dans le monde sans forme particulière de consécration : Don Bosco n'a cessé de le dire. Donnons-en deux définitions officielles, qui se complètent par leurs nuances et, en définitive, se rejoignent entièrement : »... (site coop-Ampsin)
  | lire la suite



La promesse

du Salésien coopérateur

« La promesse de salésien coopérateur est un engagement «de vie », «pour la vie»! » ...   | lire la suite



Prier

pour les vocations
« SEIGNEUR,
Tu nous appelles à vivre avec Toi
une relation personnelle
dans la grâce de notre baptême
et de notre confirmation;

Tu invites chacun de nous
à devenir un chrétien engagé
et Tu ne cesses de solliciter
le coeur de tous, jeunes et moins jeunes,
à vivre cette grâce au centre même
des réalités quotidiennes.

- Eveille en nous
ce désir de nous dépasser:
aux uns fais saisir la grandeur de l'appel
à la vie sacerdotale, religieuse
ou engagée dans le monde;
et, chez nous qui te prions,
le sens, la grandeur et l'exigence d'une vie de témoins de ta tendresse;

- Engage notre enthousiasme
vers une disponibilité généreuse et sensible
aux attentes de ton Peuple;

- Ouvre notre coeur aux cris des jeunes
et des pauvres qui réclament:
paix et solidarité, amour et vérité;

- Ravive en nous l'audace pastorale
de Jean Bosco, de Marie-Dominique
et de tous ceux et celles que nous vénérons, pour que reverdisse
en nous cette confiance dans les jeunes.

Avec pour guide et maîtresse de vie,
Marie, l'Auxiliatrice et Mère de l'Eglise,
nous pourrons répondre “oui”
genéreusement à ton appel
et être pleinement des bâtisseurs
de ton Royaume.
»       AMEN






Soutenez nos projets d'animation :

En nous laissant votre adresse e-mail,
nous vous préciserons l'affectation
de votre don.

Par avance, MERCI !

Nous utilisons les services sécurisés PAYPAL



 
QUI SOMMES-NOUS ?

« «Être Salésienne Coopératrice, Salésien Coopérateur de Don Bosco, n’est pas appartenir à un mouvement en plus, mais être conscient de vivre un style de vie qui colore toutes les actions du quotidien et qui s’affine tous les jours ! »


|    « Salésien coopérateur de don Bosco »
livret de présentation de notre vocation et de notre engagement à la suite de Don Bosco


« L’ambiguïté du monde, voilà la demeure dans laquelle le chrétien aime habiter et travailler
car c’est là, et nulle part ailleurs, que se joue son expérience de Dieu 
»    |  Xavier Thévenot


L'existence des coopérateurs remonte à 1841 lorsque Don Bosco commença à accueillir les garçons pauvres et abandonnés dans la ville de Turin.(Italie)

Il cherche et trouve des auxiliaires qui lui sont attachés pour se consacrer avec l'aide des prêtres séculiers à cette jeunesse pauvre.

En 1876, le pape Pie IX reconnaît officiellement la congrégation des salésiens coopérateurs de Don Bosco.

Cette idée géniale de Don Bosco, Vatican II l'a confirmée solennellement: «Le propre de l'état des laïcs étant de mener leur vie au milieu du monde et des affaires profanes, ceux-ci sont appelés à exercer leur apostolat dans le monde à la manière d'un ferment, grâce à la vigueur de leur esprit chrétien."

LES LAICS ONT DONC UN ROLE ESSENTIEL DANS L'EGLISE, PEUPLE DE DIEU …

Dans l'esprit de Don Bosco, le coopérateur exerce son apostolat en premier lieu dans les tâches quotidiennes:

· en famille
· dans le mariage
· dans son milieu de vie
· dans la réalité sociale

Il s'efforce de réaliser dans les conditions ordinaires de la vie, l'idéal évangélique de l'amour de Dieu et du prochain. Il le fait, animé par l'esprit salésien, accordant en toute occasion, une attention privilégiée aux jeunes en difficulté.

S'engager comme coopérateur, c'est répondre à la vocation salésienne en assumant

· de vivre l'Évangile d'une manière spécifique,
· de participer à la mission de l'Église locale et en communion avec la Famille Salésienne.

LE SALESIEN COOPERATEUR,

UNE VOCATION,
UN CHEMIN TRACE
PAR DON BOSCO
A LA LUMIERE DE L'ESPRIT SAINT
AVEC LE SOUTIEN DE MARIE.




A partir d'une foi personnelle et d'une prise de conscience
de la présence de Dieu dans ma vie,
savoir ce que le Seigneur me demande
comme démarche missionnaire prioritaire en tant que Coopérateur
et découvrir en moi, les ressources que l'Esprit m'a confiées.

La vocation chrétienne est ensemble, un don et un engagement.
De cette harmonie vécue pleinement au quotidien
dépend la "vérité" de notre vie
qui devient ainsi un lieu source où Dieu rencontre l'humanité.

La découverte d'un appel du Seigneur,
c'est la découverte d'une responsabilité.

Dire oui, c'est choisir de servir.

Dire oui, c'est choisir de servir




Découvrir sa vocation

et repartir par un autre chemin...


Souvenez-vous des Mages en Palestine. Venus des quatre coins du monde, bien qu'ils n'étaient que trois, ils se sont approchés de Jésus, l'ont rencontré et sont repartis par un autre chemin … Ce changement de cap, c'est le nôtre encore aujourd'hui. Trouver son chemin, changer sa vie, repartir, aller, avancer dans la vie … c'est vivre le quotidien de la rencontre avec Dieu.

Dieu n'est pas un aboutissement, c'est un commencement et je dirais même, qu'Il est "recommencement" continuel. Dieu ne s'impose pas à nous, Il appelle notre liberté, Il se laisse reconnaître … C'est dans cette reconnaissance libre et personnelle que s'enracine notre foi et c'est dans les bouleversements qu'elle entraîne que s'ébauche notre mission.

Comme pour les Mages, le chemin est long et difficile et surtout, il est "interactif". Il faut être à l'affût, attentif aux signes du et dans le monde, il faut se mettre en route, se bouger, aller au devant. Comme eux, il faut s'instruire, se renseigner, consulter (Ils s'arrêtent à Jérusalem pour vérifier dans les Ecritures si le dieu qui les as mis en route est bien le Dieu présent à l'histoire des hommes.) Comme eux, nous devons nous approcher et adorer; comme eux, nous devons inventer un autre chemin pour repartir … Toutes ces étapes, nous devons les parcourir pour que notre foi rejoigne notre vie, car c'est dans cette unité que nous pouvons entendre en vérité Dieu qui nous parle et découvrir ainsi notre vocation.

Vivre sa vocation dans le monde, n'est-ce pas un défi?

La vocation est avant tout une réponse constructive à un appel perçu. Cette réponse est en fait la redécouverte active du sens profond de notre baptême. Don de Dieu, don de vie, il est signe de notre liberté et par la-même, nous en sommes responsables … Un peu comme le Petit Prince se sent responsable de sa rose, notre responsabilité est d'apprivoiser notre Baptême, d'identifier la source de vie qu'il représente et vivre cette vie nouvelle au cœur de notre quotidien.

La vocation est un credo qui doit résonner jusqu'aux "limites de nos terres", c'est-à-dire à travers tout ce qui fait notre vie, nos activités, nos engagements.

Elle se traduira donc avec plus ou moins de force tant sur le plan religieux que professionnel, que social ou politique. Le oui à Dieu n’est jamais sélectif, mais il tend à devenir "toujours plus effectif". La vocation est donc un devenir ...

La réponse n’est pas unique car les appels sont aussi différents que nombreux. De plus, chacun de nous possède ses “propres talents” qu’il doit faire fructifier. Il convient donc de pouvoir harmoniser au mieux ses capacités personnelles aux "promesses" et "engagements" que nous pouvons prendre en réponse à cet appel. Il faut, pour cela, bien se connaître. La vocation est donc une découverte, la découverte d’une âme ...

C’est avant tout une réponse personnelle qui ne peut surgir que de l’intimité d’une rencontre. La vocation est un oui sans réserve à Dieu.

Cette expérience personnelle devra s’affiner chaque jour. Mais c’est au contact des autres qu’en vérité elle se construira un avenir. Ce oui qui “devient” est aussi un oui “répété”, “toujours recommencé”. Et lorsque de la notion de “travail” naît celle de “service”, ce oui “de tous les jours” devient alors un cri, comme le cri d'un nouveau-né: par nous, Dieu vient au monde. La vocation est naissance et libération ...

Nous ne sommes pas seuls, notre baptême nous a aussi “donné” des frères. La vocation est également à découvrir dans sa dimension communautaire. Avec nos frères, nous avons à être les artisans de l’éveil de Dieu au monde. La vocation est un partage ...

Quelle belle aventure que celle de “l’engendrement” de Dieu! Que de richesses, que d'émotions partagées. Certes, il faut tenir. Ce n’est pas facile tous les jours et pour cela il nous faudra expérimenter la patience, la simplicité, la disponibilité, la générosité, la bonté, la gratuité … Rappelez-vous, Dieu nous demande de le porter au monde … Nous participons à sa "maternité"

Dire oui, c'est commencer à aimer. La vocation est une histoire d’Amour …


Franz Defaut
Coordinateur provincial


Un renseignement ? Un commentaire ?
N'hésitez pas à nous contacter au moyen du formulaire ci-dessous.

Nom : *
Prénom : *
Adresse e-mail : *
Sujet : *
Message : *
Fichier :
(MAX 2Mo)
Recopiez le code ci-contre :
  

Prenez votre temps
(cliquer sur l'image pour entrer)

image 2

à voir :
DIAPORAMAS
PRESENTATIONS FLASH

image 3

à écouter :
CHANTS et VIDEOS

image 4

à prier :
MUSIQUE SACREE, TAIZE
GREGORIENS et LATIN