Oser la vie

Oser la vie, venir au jour
Oser encore vivre d'amour,
Et croire au retour du printemps,
Tendre une main vers un enfant


Ouvrir la porte de son cœur à ceux qui souffrent et qui peinent
Et que la haine a repoussés.
Tendre l'oreille à la clameur de ceux que l'injustice enchaîne,
Et crient leur soif de liberté

Savoir ouvrir les poings serrés par le mépris et la rancune,
Apprendre à se réconcilier.
Envoyer un bouquet de fleurs à ceux qui t'ont volé la lune,
Choisir d'apprendre à pardonner.

Oser parler du Dieu d'amour, sauveur des Hommes et de la terre,
Puiser sa force dans la foi.
Suivre les pas de Jésus-Christ offrant sa vie pour tous ses frères,
Proclamer d'une seule voix

Donner le travail quotidien à ceux qui traînent dans les rues
Avec le visage fermé
Rendre à chacun la dignité d'offrir le pain à sa famille,
Oser une autre société

[ — Titres disponibles — ]


Viens mélanger tes couleurs

Viens mélanger tes couleurs avec moi
réveiller le bonheur qui dort au fond de toi
Faire jaillir la lumière de nos vies
Improviser la fête au plein coeur de la nuit

Tu connais la misère qui condamne au silence
Prends la main de tes frères, invente un pas de danse.

Tu réclames en partage ce qui permet la vie
Relève ton visage, vois l'étoile dans la nuit.

Tu t'opposes à la force qui tue la liberté
Entrouve ton écorce au soleil de l'été.

Tu brandis la bannière de la fraternité
Dépasse les frontières en apportant la paix.

[ — Titres disponibles — ]


Les enfants de la terre

Avec ses enfants de la terre,
Dieu partage le pain du ciel.
Avec ses enfants de la terre,
Dieu partage sa vie.


Pain de la vie pour les coeurs où se meurt l'espérance,
Pain de Dieu, Jésus ressuscité !

Pain de la paix pour les coeurs qui désarment la guerre,
Pain de Dieu, Jésus ressuscité !

Pain du pardon pour les coeurs affamés de tendresse,
Pain de Dieu, Jésus ressuscité !

Pain d'avenir pour les coeurs écrasés sous l'épreuve,
Pain de Dieu, Jésus ressuscité !

Pain de la joie pour les coeurs assombris de tristesse,
Pain de Dieu, Jésus ressuscité !

[ — Titres disponibles — ]


Du pain, du travail et la paradis

Du pain, du travail et le paradis
pour tous les préférés de Dieu


Ils ne sont que des enfants
Partageant des peines d’hommes
Sans famille, sans joie, sans maison.
Froid dehors, faim en dedans.
Les souliers cloutés résonnent,
Les pavés, c’est pour les vagabonds.

Ils s’en viennent des montagnes,
Des campagnes alentour,
Une vie meilleure au fond du cœur.
Ils vont jouer à Qui perd Gagne.
Levés bien avant le jour,
Embauchés pour quelque dur labeur.

Qui leur a dit que là-bas
On peut vivre sans combat,
La terre promise est à portée.
Tant de refus, d’abandons,
Et les portes des prisons,
Quand on n’est pas de la société…

Une lumière a jailli
Du plus profond de la nuit,
Et s’envoleront toutes les peurs.
Debout, sur un fil tendu,
Heureux celui qui a cru,
Droit devant, l’esprit vers le Seigneur.

[ — Titres disponibles — ]


Ami de Dieu, ami des Hommes

Ami de Dieu, ami des Hommes,
Que ton nom soit béni
La preuve d’amour que tu donnes
C’est d’offrir ta vie pour tes amis.


Ecoute, le Seigneur t’appelle par ton nom.
Rejoins les ouvriers de sa maison.
Il a besoin de toi, de ta force, de tes bras,
La moisson abondante n’attend pas.

Ecoute, le Seigneur est là, ne crains pas.
Il ne méprise pas la pauvreté.
Si tu demeures en Lui comme Il demeure en toi,
Tous les âges se souviendront de toi.

Le Seigneur Dieu est tout puissant de bonté.
Il te délivrera de ton malheur.
Mets ton espoir en Luicar c'est lui qui guérit.
Il ne t'oubliera pas si tu faiblis.

[ — Titres disponibles — ]


Femme de parole

Une mère ne donne-t-elle pas à ses enfants
le meilleur d’elle-même ?

Tu es femme de parole
- de présence / - de lumière / - de partage.


Tu es femme de parole, la fidélité au cœur.
Tu es celle qui console, le refuge des pêcheurs

Tu es femme de présence, quand la fête est terminée.
Tu es femme de silence dans ta grande humilité.

Tu es femme de lumière, toi l’aurore après la nuit.
Tu es femme de prière à l’écoute des petits

Tu es femme de partage, toi qui donnes sans compter.
Tu demeures d'âge en âge la Madone des affligés.

[ — Titres disponibles — ]


Qui se lèvera ?

Qui se lèvera pour les fils des hommes,
qui les sortira du désert ?
Désert des défaites, des vies imparfaites,
où est celui qui viendra ?

En tous temps, le Seigneur est grand,
Dieu envoie ses prophètes
En tous temps, le Seigneur est grand,
il sauve ses enfants


Qui se lèvera pour les fils des hommes,
qui fera s'écarter la mer ?
Mer des solitudes, de nos habitudes,
où est celui qui viendra ?

Qui se lèvera pour les fils des hommes,
qui les sortira du tombeau ?
la nuit avance, la désespérance,
où est celui qui viendra ?

Qui se lèvera pour les fils des hommes,
qui leur rendra la dignité ?
Les petits se traînent sous le poids des chaînes,
où est celui qui viendra ?

[ — Titres disponibles — ]


Le saltimbanque du Seigneur

Mes frères, mes amis,
d’une seule âme et d’un seul cœur.
Votre vie est un habit à offrir au Seigneur.
Dieu marchera près de vous au milieu du chemin
Et ainsi jusqu’à la fin des temps.


Tu étais fils de laboureur,
Le saltimbanque du Seigneur ;
Enfant de la terre, des saisons,
Fils des semailles et des moissons.
Celui qui n’a jamais souffert
Reste fermé à la misère.
Pour récolter, il faut semer.
Jean Bosco, tu as tout donné.

Sous le soleil, dans la poussière,
Confiant dans la bonté du Père
Pilier au milieu des petits,
Des orphelins, des démunis,
Quand les blés sont morts, desséchés,
Tu as prié l’Immaculée.
Avec deux grains pour quatre épis
Dieu a donné sens à ta vie.

Entre les mains de la Madonne,
Mère des pauvres qui pardonne,
Tu as confié ton avenir :
Tu es le bois de son navire.
Collines du Pays d'Asti,
Souvenez-vous longtemps de lui,
Les pieds dans les sabots de bois,
le coeur rempli de grande joie.

[ — Titres disponibles — ]


Avec un sourire

Y a des gens qui croient que pour être pris au sérieux,
Il faut avoir une tête d'enterrement.
ma recette à moi est plus facile et c'est tant mieux,
T'as qu'à l'essayer avant longtemps.

Avec un sourire,
et puis un peu de joie pour deux,
On peut aller loin,
même encore plus loin.
Un petit sourire
qui fait plisser le coin des yeux
Et le monde changera en bien.


Y a ceux qui se lèvent du pied gauche le matin
Un grand verre de vinaigre à la main.
L'avalant d'un trait, disant que c'est bon pour le teint
Ca nous fait des tristes paroissiens.

Y a ceux qui proclamment qu'il faut vivre dans la joie
Avec un visage à t'effrayer ...
On dirait qu'ils ont été cloués sur une croix
Et oublié de ressusciter.

Y a ceux qui affirment qu'au jour du jugement dernier,
Le sérieux d'un pape est de rigueur. Le sel de la vie
C'est la joie qui peut le donner,
La clef de la porte du bonheur.

[ — Titres disponibles — ]


Tout Homme

Tout homme est un frère,
Tout homme est né de Dieu.
Enfants d'un même Père
Qui nous aime dans les cieux.


Ouvre nos yeux aux mal-aimés,
Aux méconnus, aux oubliés.
Fais-nous rejoindre dans les rues
La grande foule des exclus.

Ouvre nos cœurs aux démunis,
Aux rejetés des fonds des cours.
Fais-nous témoins dès aujourd'hui
De ta tendresse et ton amour.

Ouvre nos bouches pour crier:
Un monde neuf est annoncé.
Rends à chacun sa dignité
D'homme debout et libéré.

Comme Damien ou Saint François
Fais-nous grandir, suivre tes pas.
Laisse-nous mener par l'Esprit
Sur le chemin de la vraie vie.

[ — Titres disponibles — ]


BUANO NOTTE


Le jour s'étire, mon âme soupire
En ta présence je viens déposer
Les joies, les peines et les heures pleines.
Entre tes mains je veux reposer.


Le jour s'achève, les heures sont brèves.
A ton rivage je viens accoster.
Ton souffle apaise quand meurent les braises.
A tes côtés je veux reposer.

Le jour chavire comme un vieux navire.
En ta confiance je viens m'endormir.
Dans ton silence, ta grande patience,
Dans ton palais je veux reposer.

Que mes paupières se ferment en prière,
Dans ton vignoble je viens m'abreuver.
Que se prolonge cette nuit des songes.
Jusqu'à demain je veux reposer.

[ — Titres disponibles — ]

Professeur de vie


Ta Présence


Quand on a que l'amour


Clip Coop Gallery