En AVENT tous !
Pour faire jaillir en nous le désir de Dieu.

«Viens, Seigneur Jésus »

Aller de l'Avent

Mise à jour le 06/11/2018
Image

Vienne la rosée sur la terre,
Naisse l’espérance en nos cœurs,
Brille dans la nuit la lumière :
Bientôt va germer le Sauveur.
Au désert un cri s’élève :
Préparez les voies du Seigneur.

Exprimer à Dieu mon désir

«Tout mon désir est devant Toi »

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? » (Luc 18, 41)


Voilà la question que Jésus adresse à un aveugle, mendiant au bord du chemin. Voilà la question que Jésus adresse à chacun d’entre nous, pendant cet Avent.

Jésus nous demande : « Que veux-tu, de moi ? Quel est le désir qui t’habite, la soif qui te tient ? »

À cette question, nous répondons parfois, bien sagement : « Ce que tu veux, Seigneur ! »

Mais Jésus ne s’en contente pas. Il veut nous entendre. Il nous questionne, personnellement : « Toi, quel est ton désir ? »

Laisse-toi habiter, pendant cet Avent, par cette question que te pose Jésus, par ce désir qui est le sien d’entendre ta soif, ce que tu veux vraiment. Alors tu pourras dire, avec le psalmiste : « Tout mon désir est devant Toi. » (Psaume 37, 10)

attente

Berger d’Israël, tends l’oreille,
Descends vite à notre secours :
Et nos yeux verront tes merveilles,
Nos voix chanteront ton amour.
Fille de Sion, tressaille,
Le Seigneur déjà vient vers toi.


attente

Visiter mes désirs ...

Une foule de désirs m’habite, parfois en sens contraire. Je voudrais ceci, mais pas vraiment. Je voudrais cela, mais j’en ai peur. Je voudrais beaucoup de choses à la fois, cette chose-là, et celle-ci et cette autre encore… Et puis, j’ai des besoins, précis.

Il y a de la confusion dans mes désirs… Il y a des désirs vrais et des désirs faux, des désirs vite rassasiés et d’autres qui ne cessent pas de me tenir en haleine. Je fais l’expérience qu’il y a des choses auxquelles je tiens, plus que tout, que j’attends avec force.

Et, de nouveau, la question me revient, un peu plus pressante : « Quel est le désir qui te fait vivre ? »

Il me faut descendre un peu plus profond, dans mon cœur. Me mettre à l’écoute de ce désir qui habite mon cœur, en profondeur, en secret.

Je fais l’expérience qu’il y a un cri, une attente qui m’habite, au milieu de tous ces désirs. Je fais l’expérience que dans ce cri, c’est Dieu que j’attends.

Le Seigneur me donne aujourd’hui la parole. Il m’attend. Je peux lui exprimer, dans la confiance, ce désir qui m’habite, lui exprimer ma demande, pour appeler sa réponse. Pourrai-je entendre sa réponse si je ne lui exprime pas ma soif, si je ne le laisse pas me visiter dans mes désirs ?

Alors, oui, je peux reprendre ces mots des Psaumes : « Vois, Seigneur, tout mon désir est devant Toi. » (Psaume 37, 10) « Me voici devant Toi comme une terre assoiffée. » (Psaume 142, 6)

Pendant cet Avent, un temps m’est donné pour durer dans l’attente.
Durer dans l’attente, cela me conduit à réveiller l’impatience de mon désir, à entrer dans la patience de l’attente.



attente

Réveille, ô Seigneur, ta vaillance,
Établis ton règne de Paix ;
Que les peuples voient ta puissance,
Acclament ton Nom à jamais.
L’univers attend ta gloire,
Et nous préparons ton retour.


Avent



Impatience du désir...

Patience de l’attente

Impatience de mon désir...

« Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ? » (Psaume 91, 13) Il y a une belle impatience dans le désir que je peux exprimer devant Dieu. Oui, il me tarde qu’il réponde.

Quand l’Église demande, dans ce temps de l’Avent : « Viens ! Seigneur, Jésus ! », son désir n’est pas neutre, et comme lointain. Sa prière se fait instante, insistante, impatiente. Comme l’Église, et comme le psalmiste, ma prière, pendant cet Avent, est appelée à se réveiller.

Est-ce que je peux, durant ce temps qui m’est offert, laisser mon désir de Dieu se réveiller dans l’impatience, appeler vraiment, sortir de sa morosité ?

Le monde, aussi, qui m’entoure, l’attente de ceux que je peux rencontrer, appellent en moi cette impatience qui habite l’Avent...

Est-ce que je peux faire miens ces mots du prophète Isaïe : « Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, Seigneur ! » (Isaïe 63, 17) ?

Patience de l’attente...

Le temps de l’Avent, c’est aussi le temps de durer dans la patience, de veiller dans l’attente, dans la constance et dans la paix.

« Je vais me tenir à mon poste de garde, Je guetterai ce que dira le Seigneur. » (Habacuc 2, 1) La réponse du Seigneur n’est pas immédiate. Elle vient, mais à son heure, et pour celui qui la guette. Elle me fait entrer dans ce temps du désir, elle m’invite à la confiance, sûr d’une réponse, qui dépassera sans doute encore mon attente.

« Prenez courage, ne craignez pas ! Voici votre Dieu ! » (Isaïe 35, 4 ) « Ayez de la patience, vous aussi et soyez fermes, car la venue du Seigneur est proche. » (Jacques 5, 8)

Est-ce que je peux, moi aussi, m’associer à cette attente de toute l’Église et du monde, adopter l’attitude des veilleurs, entre patience et impatience, éveil du désir et fermeté de la confiance ?

Est-ce que je peux, pendant cet avent, m’attendre un peu plus à l’inouï de Dieu ?

Ton désir, c’est ta prière

(St Augustin)

Etoile


« Tout mon désir est devant toi. »

Non pas devant les hommes, qui ne peuvent pas voir le cœur, mais devant toi est exposé tout mon désir. Que ton désir soit devant le Père ; lui qui voit l’invisible, te le revaudra.

Car ton désir, c’est ta prière. Si ton désir est continuel, ta prière est continuelle. Ce n’est pas pour rien que l’Apôtre a dit : « Priez sans cesse.» Peut-il le dire parce que, sans relâche, nous fléchissons le genou, nous prosternons notre corps, ou nous élevons les mains ? Si c’est uniquement cela que nous appelons prier, je ne vois guère que nous puissions le faire sans cesse.

Il y a une autre prière, intérieure, qui est sans relâche : c’est le désir.

Que tu te livres à n’importe quelle autre occupation, si tu désires le sabbat éternel, tu ne cesses pas de prier. Si tu ne veux pas cesser de prier, ne cesse pas non plus de désirer.

Ton désir est continuel ? Alors ton cri est continuel. Tu ne te tairas que si tu cesses d’aimer.

La charité qui se refroidit, c’est le cœur qui se tait ; la charité qui brûle, c’est le cœur qui crie. Si la charité demeure sans cesse, sans cesse aussi tu cries ; si tu cries sans cesse, sans cesse aussi tu désires.

« Et mon cri ne t’échappe pas. »

S’il y a désir, il y a cri ; il ne parvient pas toujours aux oreilles des hommes, mais il ne cesse jamais de frapper les oreilles de Dieu.

source : jeunes-cathos.fr



enfant

Dans le froid montant,
Dans la croissance des nuits,
Dans la nudité du paysage,
Les jardins et les bois comme morts
tandis que tout dort
la naissance du Christ se prépare.
Comme germe la graine
dans le secret profond de la terre,
comme cachée avance la sève
le ventre de Marie prépare un fruit,
un fils, notre frère selon la chair.


prière trouvée dans une église

Recueil de textes

Apprends-nous à attendre

Dieu tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent.

Moi je n'aime pas attendre dans les files d'attente. Je n'aime pas attendre mon tour. Je n'aime pas attendre le train. Je n'aime pas attendre pour juger. Je n'aime pas attendre le moment. Je n'aime pas attendre un autre jour. Je n'aime pas attendre parce que je n'ai pas le temps et que je ne vis que dans l'instant.

la suite


Image



La voie de l'attente par Henri J.M. Nouwen | source : spiritualite2000.

Henri J.M. Nouwen est né aux Pays-Bas. Il a été ordonné prêtre en 1957. Après avoir enseigné la théologie aux universités d’Utrecht, Notre Dame (Indiana) Yale et Harvard, il a choisi de vivre avec des personnes handicapées mentales. Proche collaborateur de Jean Vanier, il est devenu pasteur de l’Arche Daybreak à Toronto. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages de spiritualité dont plusieurs on été traduits en français. Henri J.M. Nouwen est considéré comme l’un des guides spirituels les plus marquants de notre époque.

Depuis plusieurs années, je suis préoccupé par un aspect qui m'apparaît important dans notre vie: la spiritualité de l'attente. J'y réfléchis et je me demande ce que l'attente peut signifier dans le contexte de notre vie spirituelle.

Je prends conscience que lorsqu'on réfléchit sur l'attente d'un point de vue spirituel, deux points de départ sont possibles...

la suite




attente



Attendre la paix... Denis Gagnon, o.p. | source : spiritualite2000.

Depuis déjà quelques temps, les signes de Noël sont apparus sur la place publique. Ils n’ont même pas attendu la neige. Ils se hâtent de nous rappeler qu’il ne faut pas attendre à la dernière minute pour acheter des cadeaux.

« Noël, fête des cadeaux ! », disent ou souhaitent les enfants. « Noël, fête des cadeaux ! », soupirent ou ragent les grandes personnes qui vont vider leur portefeuille au cours des prochains jours.

la suite




attente



Des espérances Denis Gagnon, o.p. | source : spiritualite2000.

Il existe une multitude d'espérances, des grandes et des petites espérances. Et la grandeur ou la force de l'espérance se mesure souvent au contexte dans lequel nous espérons.

Dans une nuit sombre, opaque, la petite flamme d'une allumette nous paraît comme un grand feu. Quand la société nous renvoie ses échecs, quand elle étale ses ratés, quand l'Église se débat et ...

la suite




attente



L'éternelle extase de l'amour Maurice Zundel | source : spiritualite2000.

Maurice Zundel naît à Neuchâtel en Suisse. Il est ordonné prêtre en 1919. Suite à une décision injuste de ses supérieurs il est exilé à Rome, où il obtient un Doctorat en Théologie. Par la suite, il se voue à la prédication itinérante à Paris, Jérusalem et au Proche-Orient. Après son retour en Suisse, il exerce son ministère pastoral à Lausanne jusqu’à sa mort. Il est étonnant de constater à quel point la pensée de cet homme tellement humble (pratiquement inconnu de son vivant) continue de rayonner ; il est considéré à juste titre comme un géant de la spiritualité chrétienne.

L'Amour est une éternelle extase au berceau de la vie. Il s'est enchanté de tous les espoirs, il a connu tous les sanglots, il s'est meurtri de toutes les blessures, il a poussé jusqu'à la mort l'ivresse de la vie. Il s'est approprié le langage de l'adoration : tellement il était sûr d'être aux prises avec l'Infini.

la suite




attente



Fils de... Jean-Eudes Sampre

Je vous envoie ces quelques mots qui m'ont aidé à comprendre la richesse de la paternité et de la filiation surtout quand elle est adoptive. Nous sommes tous des fils adoptifs. Au plus humble des adoptés dont l'adoption a changé la face du monde.

Marie tissa patiemment Ton corps.
Joseph T'enseigna de ses mains.
Marie découvrit en Toi l'unique trésor.
Joseph Te donna son nom et le pain.

la suite




Image



Pas étonnant, dit Dieu Francine Carillo

Pas étonnant, dit Dieu. que notre histoire soit tissée de rendez-vous manqués !
Vous m'attendez dans la toute puissance, et je vous espère dans la fragilité d'une naissance !
Vous me cherchez dans les étoiles du ciel,
et je vous rencontre dans les visages qui peuplent la terre !
Vous me rangez au vestiaire des idées reçues
et je viens à vous dans la fraîcheur de la grâce !
Vous me voulez comme une réponse,
et je me tiens dans le bruissement de vos questions !
Vous m'espérez comme un pain et je creuse en vous la faim !
Vous me façonnez à votre image,
et je vous surprends dans le dénuement d'un regard d'enfant !
Mais, dit Dieu, sous le pavé de vos errances,
un Avent de tendresse se prépare,
où je vous attends comme la nuit attend le jour.




attente



Allons, courage ! Une prière de St Anselme

Allons, courage !
Fuis un peu tes occupations,
dérobe-toi un moment au tumulte de tes pensées.
Rejette maintenant tes lourds soucis
et laisse de côté tes tracas.
Donne un petit instant à Dieu
et repose-toi un peu en lui.
Entre dans la chambre de ton esprit,
bannis-en tout,
sauf Dieu ou ce qui peut t'aider à le chercher.
Ferme la porte et mets-toi à sa recherche.
À présent, parle, mon coeur,
ouvre-toi tout entier et dis à Dieu :
Je cherche ton visage ;
c'est ton visage, Seigneur, que je cherche.






attente

Le temps de l’Avent est un temps à durée variable. Cela vient du fait que Noël est fêté le 25 décembre et donc un jour de semaine (et pas systématiquement un dimanche comme pour Pâques) et aussi de ce que l'Avent commence toujours un dimanche. Si Noël tombe un dimanche, on aura quatre semaines complètes pour l’Avent… mais si Noël tombe un lundi, la quatrième semaine est réduite à un jour… à savoir le quatrième dimanche de l’Avent !
source : "Prier en Famille" | PLUS ►

AVENT: LA VENUE DE LA LUMIÈRE

Image


Avent 2018: du dimanche 2 décembre au lundi 24 décembre - Noël : le mardi 25 décembre.


C'est bien dans les manières de Dieu : ne rien faire comme prévu, venir alors qu'on ne l'attend pas, surgir là où il n'a rien à faire, emprunter des habits qu'on ne lui connaît pas, s'approcher de celui qui tend la main, se glisser dans les pages de l'agenda si serrées qu'il n'y a pas de place pour personne, se faire entendre dans le coup de téléphone énervant, sourire dans les yeux remplis de tendresse, demander de l'aide avec humilité…

À croire que Dieu aime à surprendre ! Mais il est vrai que l'amour est la faculté quotidienne de surprendre : quand il n'y a plus de surprise, l'amour est en grand danger. Dieu aime à surprendre : c'est sa façon de raviver notre foi et d'éveiller notre attente.

L'Avent est le temps des surprises de Dieu !


Christiane SINGER

1re semaine




1er dimanche
À Marie et Joseph à la recherche d’un logement

Image

(…) À propos de crèche, ôtez-moi d’un doute : la nuit de Noël, est-ce dans votre souvenir la nuit la plus belle ou la plus amère de votre vie ?

Il est vrai qu’avec tous ces anges qui inondèrent de lumière et de chants la cabane de Bethléem, les choses se sont bien terminées ; mais j’ai l’impression qu’aujourd’hui encore, lorsque vous pensez à cet événement, une ombre de mélancolie atténue votre félicité au paradis. Oui, car à côté de la « sainte nuit », il y a eu une très longue « nuit cruelle »,...

la suite





Pour éclairer votre marche en Avent d'une prière chaque jour, un clic suffit...




2e semaine




2e dimanche
« Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent ! »

Image



Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent ! Tu verras, l’attente n’est pas vaine quand on espère quelqu’un.

Allume une flamme dans tes yeux, c’est l’Avent ! Regarde autour de toi, on a soif de lumière et de paix.

Allume un feu dans tes mains, c’est l’Avent ! Ouvre-les à ceux qui n’ont rien, ta tendresse est à bout de doigts.

la suite





Pour éclairer votre marche en Avent d'une prière chaque jour, un clic suffit...




3e semaine




3e dimanche
Préparez les voies du Seigneur

Image





Vienne la rosée sur la terre,
Naisse l’espérance en nos cœurs,
Brille dans la nuit la lumière :
Descends vite à notre secours ;
Au désert un cri s’élève :
Préparez les voies du Seigneur.

la suite





Pour éclairer votre marche en Avent d'une prière chaque jour, un clic suffit...




4e semaine




4e dimanche
Flamme d'espérance

Image



Dieu de tous les humains,
nous nous confions à toi,
dans un esprit de reconnaissance.
Tu nous tires loin de nos hésitations.
Tu nous donnes de transmettre
à d'autres une flamme d'espérance
à travers nos vies.

Frère Roger

la suite

Pour les jeunes et les moins jeunes...
Catéchèse, outils d'animation, jeux, bricolages, chants, retraite et autres propositions en ligne

Ressources d'Avent

ressources d'Avent

Les propositions d'animation sont nombreuses sur le Web. De la catéchèse à la simple proposition d'occupation, de nombreux supports sont disponibles et ne demandent qu'à être utilisés au mieux que ce soit avec des enfants, en groupe ou en famille. D'autres propositions réservées aux moins jeunes sont également possibles tels qu'une retraite en ligne ainsi que des textes de prières, de réflexions ou encore des vidéos

Vous trouverez ci-dessous, quelques suggestions que nous avons rassemblés pour habiter au mieux ce temps d'attente et de préparation à la fête de Noël.

Pour animer...



En chansons...

pour les petits et les plus grands aussi !





Et plus encore...

Des vidéos


Veni Veni Emmanuel !



En Avent tous ! (playlist)

Retraites en ligne (2)
Campagne d'Avent 2018 - Vivre Ensemble



Retraite - proposition 1



« Je vous annonce une grande joie » (Luc 10, 2)

L'Avent, c'est le temps pour se préparer à la venue de Dieu chez nous. Cette attente est joyeuse : la terre et le ciel se réjouissent, un nouveau monde va naitre. Certes, il y aura encore la souffrance et la mort. Mais la naissance d’un bébé-Dieu nous apporte l’espérance et la joie. La vie et l’amour sont plus forts que les ténèbres. Puisque Dieu devient un petit homme, les hommes sont bénis ! L’émerveillement des anges est tel qu’ils ne peuvent garder cette bonne nouvelle : ils l’annoncent aux pauvres du coin, les bergers de Bethléem. Leur joie est la nôtre. Pour accueillir la joie de Noël, il nous faut 24 jours d’entrainement à la joie !

Cette année, Avent dans la Ville vous propose de méditer avec la joie de la naissance, la joie de Dieu qui est notre trésor...

PLUS

retraite avent 2018



Retraite - proposition 2



Préparer le chemin du Seigneur

Vivre l’Avent avec Notre-Dame du Mont Carmel

Cette année, la Province de Paris des Carmes Déchaux vous propose une retraite en ligne avec Notre-Dame du Mont Carmel.

Qui de mieux qualifié que la mère de Jésus, la Vierge Marie, pour nous préparer à Noël ? Après saint Joseph l’an passé, c’est elle qui accompagnera cette nouvelle retraite de l’Avent. Notre-Dame du Mont Carmel nous aide à intérioriser la Parole de Dieu et à la mettre en pratique. Nous méditerons le mystère de Marie à travers la poésie médiévale du ‘Flos carmeli’ qui l’invoque comme fleur, reine et beauté du Carmel. Ainsi nous découvrirons davantage combien le Christ nous rejoint dans notre humanité.

Du 28 novembre 2018 au 6 janvier 2019, nous suivrons une retraite biblique éclairée par la tradition du Carmel pour nous préparer à accueillir Jésus.

la suite




retraite Avent



Campagne d'Avent 2018



La Déclaration universelle des droits de l’homme fête ses 70 ans le 10 décembre 2018.

Dans l’esprit des fondateurs, les droits humains sont un idéal à atteindre. Aujourd’hui encore, le non-respect des droits engendre de la pauvreté et la pauvreté demeure une atteinte aux droits humains. ll est donc utile de rappeler que ces droits sont un levier formidable contre la précarité. Bien entendu, seuls, nous pouvons nous sentir impuissants devant l’ampleur de la tâche. Mais chez Vivre Ensemble, nous faisons jour après jour l’expérience que la solidarité est un merveilleux moyen pour faire (...)

PLUS



Les droits humains

Action Avent



Liens et publications COOPBELSUD


Coopdonbosco.be    |    Le MOT DU JOUR    |    La vidéo du jour    |    Le soleil du jour    |    La prière de la semaine    |   InfoCoopBelsud


Nous contacter    |   suivre ce lien

Abonnement webservices CoopBelsud    |   suivre ce lien
Utilisez ce formulaire pour préciser le type d'abonnement souhaité
parmi nos différents services (gratuits) de publication.

Nous rejoindre sur   FACEBOOK   |  TWITTER   |  YOUTUBE

bougies