« Viens, Seigneur Jésus !»


Aller de l'Avent !                   ... pour faire jaillir en nous le désir de Dieu.
Exprimer à Dieu mon désir :

« tout mon désir est devant Toi »   
image

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? » (Luc 18, 41)

Voilà la question que Jésus adresse à un aveugle, mendiant au bord du chemin. Voilà la question que Jésus adresse à chacun d’entre nous, pendant cet Avent.

Jésus nous demande : « Que veux-tu, de moi ? Quel est le désir qui t’habite, la soif qui te tient ? »

A cette question, nous répondons parfois, bien sagement : « Ce que tu veux, Seigneur ! »

Mais Jésus ne s’en contente pas. Il veut nous entendre. Il nous questionne, personnellement : « Toi, quel est ton désir ? »

Laisses-toi habiter, pendant cet Avent, par cette question que te pose Jésus, par ce désir qui est le sien d’entendre ta soif, ce que tu veux vraiment. Alors tu pourras dire, avec le psalmiste : « Tout mon désir est devant Toi » (Psaume 37, 10)

Visiter mes désirs ...
image

Une foule de désirs m’habite, parfois en sens contraire. Je voudrais ceci, mais pas vraiment. Je voudrais cela, mais j’en ai peur. Je voudrais beaucoup de choses à la fois, cette chose-là, et celle-ci et cette autre encore… Et puis, j’ai des besoins, précis.

Il y a de la confusion dans mes désirs… Il y a des désirs vrais et des désirs faux, des désirs vite rassasiés et d’autres qui ne cessent pas de me tenir en haleine. Je fais l’expérience qu’il y a des choses auxquelles je tiens, plus que tout, que j’attends avec force.

Et, de nouveau, la question me revient, un peu plus pressante : « Quel est le désir qui te fait vivre ? »

Il me faut descendre un peu plus profond, dans mon cœur. Me mettre à l’écoute de ce désir qui habite mon cœur, en profondeur, en secret.

Je fais l’expérience qu’il y a un cri, une attente qui m’habite, au milieu de tous ces désirs. Je fais l’expérience que dans ce cri, c’est Dieu que j’attends.

Le Seigneur me donne aujourd’hui la parole. Il m’attend. Je peux lui exprimer, dans la confiance, ce désir qui m’habite, lui exprimer ma demande, pour appeler sa réponse. Pourrai-je entendre sa réponse si je ne lui exprime pas ma soif, si je ne le laisse pas me visiter dans mes désirs ?

Alors, oui, je peux reprendre ces mots des Psaumes : « Vois, Seigneur, tout mon désir est devant Toi ». (Psaume 37, 10) « Me voici devant Toi comme une terre assoiffée ». (Psaume 142, 6)

Impatience du désir, patience de l’attente
image

Pendant cet Avent, un temps m’est donné pour durer dans l’attente. Durer dans l’attente, cela me conduit à réveiller l’impatience de mon désir, à entrer dans la patience de l’attente.

Impatience de mon désir...

« Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ? » (Psaume 91, 13) Il y a une belle impatience dans le désir que je peux exprimer devant Dieu. Oui, il me tarde qu’il réponde.

Quand l’Eglise demande, dans ce temps de l’Avent : « Viens ! Seigneur, Jésus ! », son désir n’est pas neutre, et comme lointain. Sa prière se fait instante, insistante, impatiente. Comme l’Eglise, et comme le psalmiste, ma prière, pendant cet Avent, est appelée à se réveiller. Est-ce que je peux, durant ce temps qui m’est offert, laisser mon désir de Dieu se réveiller dans l’impatience, appeler vraiment, sortir de sa morosité ?

Le monde, aussi, qui m’entoure, l’attente de ceux que je peux rencontrer, appellent en moi cette impatience qui habite l’Avent...

Est-ce que je peux faire miens ces mots du prophète Isaïe : « Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, Seigneur ! » (Isaïe 63, 17) ?

Patience de l’attente...

Le temps de l’Avent, c’est aussi le temps de durer dans la patience, de veiller dans l’attente, dans la constance et dans la paix.

« Je vais me tenir à mon poste de garde, Je guetterai ce que dira le Seigneur » (Habacuc 2, 1) La réponse du Seigneur n’est pas immédiate. Elle vient, mais à son heure, et pour celui qui la guette. Elle me fait entrer dans ce temps du désir, elle m’invite à la confiance, sûr d’une réponse, qui dépassera sans doute encore mon attente.

« Prenez courage, ne craignez pas ! Voici votre Dieu ! » (Isaïe 35, 4 ) « Ayez de la patience, vous aussi et soyez fermes, car la venue du Seigneur est proche » (Jacques 5, 8)

Est-ce que je peux, moi aussi, m’associer à cette attente de toute l’Eglise et du monde, adopter l’attitude des veilleurs, entre patience et impatience, éveil du désir et fermeté de la confiance ?

Est-ce que je peux, pendant cet avent, m’attendre un peu plus à l’inouï de Dieu ?

Ton désir, c’est ta prière (St Augustin)
image

« Tout mon désir est devant toi ».

Non pas devant les hommes, qui ne peuvent pas voir le cœur, mais devant toi est exposé tout mon désir. Que ton désir soit devant le Père ; lui qui voit l’invisible, te le revaudra.

Car ton désir, c’est ta prière. Si ton désir est continuel, ta prière est continuelle. Ce n’est pas pour rien que l’Apôtre a dit : « Priez sans cesse ». Peut-il le dire parce que, sans relâche, nous fléchissons le genou, nous prosternons notre corps, ou nous élevons les mains ? Si c’est uniquement cela que nous appelons prier, je ne vois guère que nous puissions le faire sans cesse.

Il y a une autre prière, intérieure, qui est sans relâche : c’est le désir.

Que tu te livres à n’importe quelle autre occupation, si tu désires le sabbat éternel, tu ne cesses pas de prier. Si tu ne veux pas cesser de prier, ne cesse pas non plus de désirer.

Ton désir est continuel ? Alors ton cri est continuel. Tu ne te tairas que si tu cesses d’aimer.

La charité qui se refroidit, c’est le cœur qui se tait ; la charité qui brûle, c’est le cœur qui crie. Si la charité demeure sans cesse, sans cesse aussi tu cries ; si tu cries sans cesse, sans cesse aussi tu désires.

« Et mon cri ne t’échappe pas ».

S’il y a désir, il y a cri ; il ne parvient pas toujours aux oreilles des hommes, mais il ne cesse jamais de frapper les oreilles de Dieu.





Souscrire à notre mot du jour
(abonnement gratuit)

pour aller plus loin...




mise à jour le 23 novembre 2016
vous êtes notre e visiteur

merci de votre visite et bon Avent !

Vos commentaires : Commentaires

en Avent chaque jour...

Pour éclairer votre marche en Avent d'une prière chaque jour, un clic suffit...

27 novembre
28 novembre
29 novembre
30novembre
1 décembre
2 décembre
3 décembre
4 décembre
5 décembre
6 décembre
7 décembre
8 décembre
9 décembre
10 décembre
11 décembre
12 décembre
13 décembre
14 décembre
15 décembre
16 décembre
17 décembre
18 décembre
19 décembre
20 décembre
21 décembre
22 décembre
23 décembre
24 décembre
25 décembre
Noël des jours suivants

Si vous désirez un fond musical pour accompagner votre découverte, un simple clic suffit et les différentes illustrations musicales s’enchaîneront tout au long de votre AVENTure...




AVENT 2016
Pour se préparer ...
[  Notre Mot du Jour  ]

Avec les enfants ...
« Naître à Noël »

Avent dans la Ville - retraite 2016
Viens habiter parmi nous



Tout connaître sur [  Le temps de l'Avent  ]

Campagne Vivre Ensemble 2016 :

[  Ensemble,
on a le pouvoir de changer les choses
  ]




[  UN REVE  ]

Petit temps avant la messe de Noël pour aider les enfants à comprendre qu'à Noël, c'est Jésus qu’il faut fêter!


source : idées-caté / l'Avent



d'autres ressources pour aller de l'Avent :
Le temps de l'Avent



CHANTS :
Veni Veni Emmanuel
Magnificat
Salve Sancta Parens

Pour toi... ce calendrier



Pour se mettre en Avent

Une méditation en images pour une Espérance à faire naître en nous.

Dieu, Tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent...

Depuis plusieurs années, je suis préoccupé par un aspect qui m'apparaît important dans notre vie: la spiritualité de l'attente...

Comment attendons-nous? Attendre en compagnie de notre famille et de nos amis est préférable à attendre seul...

Je n'avais jamais vraiment réfléchi au sens de l'expression « être livré » qui se retrouve au cœur du récit de l'arrestation de Jésus ... La passion est une forme d'attente — c'est l'attente de ce que les autres vont faire...

Allons, courage ! Fuis un peu tes occupations, dérobe-toi un moment au tumulte de tes pensées...

Je vous envoie ces quelques mots qui m'ont aidé à comprendre la richesse de la paternité et de la filiation surtout quand elle est adoptive...

Depuis déjà quelques temps, les signes de Noël sont apparus sur la place publique...

Il existe une multitude d'espérances, des grandes et des petites espérances. Et la grandeur ou la force de l'espérance se mesure souvent au contexte dans lequel nous espérons.

L'Amour est une éternelle extase au berceau de la vie. Il s'est enchanté de tous les espoirs

Pas étonnant, dit Dieu. que notre histoire soit tissée de rendez-vous manqués !



enfant



Dans le froid montant,
Dans la croissance des nuits,
Dans la nudité du paysage,
Les jardins et les bois
comme morts
tandis que tout dort
la naissance du Christ
se prépare.
Comme germe la graine
dans le secret
profond de la terre,
comme cachée avance la sève
le ventre de Marie
prépare un fruit,
un fils, notre frère
selon la chair.


prière trouvée dans une église