Archives de catégorie : Réflexion

Tu n’es pas seul en toi

180308.jpg

Tu n’es pas seul en toi, un dialogue est ta vie intime, une voix t’appelle, une présence te réclame. Quelqu’un se confie à toi, qui vaut mieux que toi. Ton cœur peut être un mur qui arrête la lumière. Qu’il soit plutôt le vitrail qui la laisse resplendir.

Tu te sens libre quand tout est clair en toi, quand ton âme est ouverte comme une basilique, quand ton être est tout élan vers un meilleur que toi. Moments très rares peut-être, mais d’autant plus précieux. Tu peux servir, illuminer tout être, susciter une terre nouvelle et de nouveaux cieux rien qu’en étanchant, dans le secret, aux sources vives de ton amour, cette soif infinie où se révèlent les abîmes de ton Dieu.

Beaucoup se demandent ce qu’il est, s’interrogent sur ses voies et se scandalisent des décisions qu’ils lui prêtent. Pour toi, si tu veux devenir sa nature, regarde ce qu’il opère en toi, ce que ta conscience te presse d’accomplir, cette exigence, qui jamais ne se relâche, d’une bonté toujours plus grande et d’un don toujours plus parfait ; aime, donne-toi sans calcul, laisse luire la lumière et fais fructifier ta joie.

Maurice Zundel

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

Vivre à moitié …

180224.jpg

Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux,
Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis..
Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés.
Ne vis pas la vie à moitié
Ne meurs pas à moitié
Ne choisis pas une moitié de solution
Ne t’arrête pas au milieu de la vérité
Ne rêve pas à moitié
Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir

Si tu te tais, garde le silence jusqu’à la fin,
et si tu t’exprimes, exprime -toi jusqu’au bout aussi.
Ne choisis pas le silence pour parler,
ni la parole pour être silencieux …

Si tu es satisfait, exprime pleinement ta satisfaction
et ne feins pas d’être à moitié satisfait …
et si tu refuses, exprime pleinement ton refus,
car refuser à moitié c’est accepter..

Vivre à moitié, c’est vivre une vie que tu n’as pas vécue…
Parler à moitié, c’est ne pas dire tout ce que tu voudrais exprimer
sourire à moitié, c’est ajourner ton sourire,
aimer à moitié, c’est ne pas atteindre ton amour
être ami à moitié c’est ne pas connaître l’amitié

Vivre à moitié,
c’est ce qui te rend étranger
à ceux qui te sont les plus proches,
et les rend étrangers à toi….

La moitié des choses,
c’est aboutir et ne pas aboutir,
travailler et ne pas travailler,
c’est être présent et …absent

Quand tu fais les choses à moitié,
c’est toi, quand tu n’es pas toi-même,
car tu n’as pas su qui tu étais
C’est ne pas savoir qui tu es…

Celui que tu aimes n’est pas ton autre moitié…
c’est toi même, à un autre endroit, au même moment.

Boire à moitié n’apaisera pas ta soif,
manger à moitié ne rassasiera pas ta faim…
Un chemin parcouru à moitié ne te mènera nulle part
et une idée exprimée à moitié ne donnera aucun résultat …

Vivre à moitié,
c’est être dans l’incapacité
et tu n’es point incapable…

Car tu n’es pas la moitié d’un être humain
Tu es un être humain…

Tu as été créé pour vivre pleinement la vie,
pas pour la vivre à moitié

Khalil Gibran

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Les capitaux que Dieu préfère

180126.jpg

Il y a les capitaux financiers, le capital intellectuel,
Les capitaux industriels, le capital culturel…
Mais y a-t-il un capital de cœur ?
Est-il vrai Seigneur que ce dernier pèse plus lourd
Dans la banque de ton Royaume ?

Il y a les surdoués en affaires,
Les surdoués en électronique et en mathématique,
Les surdoués en sports…
Est-il vrai Seigneur que tu préfères, surtout,
Les surdoués du cœur ?

Est-il vrai Seigneur, qu’à tout homme,
Diplômé des grandes écoles ou balayeur du métro,
Blanc ou noir, pratiquant une religion ou pas,
Malade ou bien-portant, jeune ou vieux,
Superstar ou inconnu, citadin ou paysan,
Tu ne poseras qu’une seule question, au soir de sa vie :
Qu’as-tu fait de ton capital d’amour,
De cette capacité d’aimer,
De cette étincelle de ma propre vie,
Que je t’avais confiée pour la faire fructifier ?

Pourquoi as-tu enfoui cet amour qui devait permettre à tes frères
Affamés d’amour, assoiffés de justice, paumés, prisonniers,
Étrangers, d’exister, de grandir, d’espérer ?

Seigneur, aide-nous à ne pas enterrer ce trésor,
À faire fructifier notre capital d’amour,
Le seul à ne jamais se dévaluer sur terre et dans ton éternité.

Michel HUBAUT – Prier les Paraboles

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

S’asseoir près de soi

171212.jpg

Assieds-toi près de toi
À chaque saison du jour
une lumière nouvelle

Va vers toi-même.
Étonne-toi de toi.
Accueille la polyphonie qui t’habite.
Les couleurs de ta palette
sont plus nombreuses
que tu ne l’imagines.
Réveille les lumières
de ton vitrail intérieur.

As-tu déjà contemplé un vitrail de près?
Vu de l’extérieur,
il paraît un peu gris et triste.
Il faut entrer dans le sanctuaire
ou dans la maison.
Et s’asseoir.

Pas seulement un jour, une fois.
S’asseoir souvent, quelques minutes,
mais à des heures différentes,
quand il fait beau soleil,
quand il fait pluie,
par temps de neige
ou de brouillard.

Quelle vie, un vitrail !
A chaque saison du jour
une lumière nouvelle.

Assieds-toi près de toi,
respire un bon coup,
laisse un peu de souffle t’envahir,
et dis-toi que le premier vitrail,
c’est toi.

Gabriel Ringlet

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

C’est l’Avent !

171116.jpg

« Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent ! »

« Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent !
Tu verras, l’attente n’est pas vaine quand on espère quelqu’un.

Allume une flamme dans tes yeux, c’est l’Avent !
Regarde autour de toi, on a soif de lumière et de paix.

Allume un feu dans tes mains, c’est l’Avent !
Ouvre-les à ceux qui n’ont rien, ta tendresse est à bout de doigts.

Allume une étoile dans ton ciel, c’est l’Avent !
Elle dira à ceux qui cherchent qu’il y a un sens à toute vie.

Allume un foyer en hiver, c’est l’Avent !
Les transis du cœur et du corps viendront
et il fera chaud au cœur du monde.

II suffit d’une seule braise,
pour enflammer le monde,
et réchauffer le cœur le plus froid.

Ainsi soit-il. »

Père Robert Riber 
Aventtous1.jpg

bandeau1.jpg

Notre calendrier illustré : Chaque jour, un pas en Avent…

 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Seigneur, pourquoi ?

171126.jpg

« Seigneur, pourquoi m’avez vous dit d’aimer tous mes frères, les hommes ? J’ai essayé, mais vers vous, je reviens, effrayé…

Seigneur, j’étais si tranquille chez moi, je m’étais organisé, je m’étais installé. Seul, j’étais d’accord avec moi même, à l’abri du vent, de la pluie …

Mais vous m’avez forcé à entrouvrir la porte. Comme une rafale de pluie en pleine face, le cri des hommes m’a réveillé.

Alors, j’ai laissé une porte entrouverte, imprudent que j’étais.

Dehors, les hommes me guettaient. Ils étaient nombreux. Ils m’ont envahi sans crier gare, il a fallu faire de la place chez moi.

Seigneur, ils me font mal, ils sont envahissants, je ne peux plus rien faire. Plus ils poussent la porte et plus la porte s’ouvre. Ah Seigneur, il n’y a plus de place pour moi chez moi ! »

«Ne crains rien » dit Dieu, «Tu as tout gagné. Car, tandis que ces hommes entraient chez toi, moi, ton Père, moi, ton Dieu, je me suis glissé parmi eux.»

Michel QUOIST

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

La Parole de Dieu, une source inépuisable

Nous proposons à votre réflexion un texte d’une qualité et d’une richesse exceptionnelles.
Il a été écrit au IVe siècle par le diacre saint Éphrem.

 

171016.jpg

 

Qui  est capable de comprendre toute la richesse d’une seule de tes paroles, ô Dieu? Ce que nous en comprenons est bien moindre que ce que nous en laissons, tout comme les gens assoiffés qui s’abreuvent à une source. Les perspectives de ta parole sont nombreuses, tout comme sont nombreuses les perspectives de ceux qui l’étudient.

Le Seigneur a coloré sa parole de multiples beautés, pour que chacun de ceux qui la scrutent puisse contempler ce qu’il aime. Et il a caché dans sa parole tous les trésors pour que chacun de nous trouve une richesse dans ce qu’il médite. Sa parole est un arbre de vie qui, de toutes parts, te tend des fruits bénis; elle est comme ce rocher ouvert dans le désert, qui devint pour tout homme, de toutes parts, une boisson spirituelle: « lls ont mangé un aliment spirituel, et ils ont bu un breuvage spirituel. » (1 Co 10, 3-4)

Que celui qui obtient en partage une de ces richesses n’aille pas croire qu’il n’y a dans la parole de Dieu que ce qu’il y trouve; qu’il se rende compte plutôt qu’il n’a été capable d’y découvrir qu’une seule chose parmi bien d’autres. Enrichi par la parole, qu’il ne croie pas que celle-ci est appauvrie; incapable d’épuiser sa richesse, qu’il rende grâces pour sa grandeur.

Réjouis-toi, parce que tu es rassasié, mais ne t’attriste pas de ce que la richesse de la parole te dépasse. Celui qui a soif se réjouit de boire, mais il ne s’attriste pas de son impuissance à épuiser la source. Mieux vaut que la source apaise ta soif, plutôt que ta soif n’épuise la source. Si ta soif est étanchée sans que la source soit tarie, tu pourras y boire à nouveau, chaque fois que tu auras soif. Si, au contraire, en te rassasiant, tu épuisais la source, ta victoire deviendrait ton malheur.

Rends grâce pour ce que tu as reçu et ne murmure pas pour ce qui demeure inutilisé. Ce que tu as pris et emporté est ta part; mais ce qui reste est aussi ton héritage. Ce que tu n’as pas pu recevoir aussitôt à cause de ta faiblesse, reçois-le à d’autres moments grâce à ta persévérance. N’aie l’impudence, ni de vouloir prendre d’un coup ce qui ne peut être pris en une fois, ni de t’écarter de ce que tu pouvais recevoir peu à peu.

Sources chrétiennes, no 121, pp. 52-53

«Tenir aux traditions
ce n’est pas pieusement
conserver les cendres,
c’est ajouter au feu toujours
de nouvelles bûches.»

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

L’eau et la pierre

171012.jpg

Un Père du désert disait :

La nature de l’eau est tendre, celle de la pierre est dure.

Mais si l’eau coule constamment goutte à goutte, elle creuse la pierre peu à peu, et cette dernière devient une vasque qui retient l’eau.

De même la Parole de Dieu est tendre et notre cœur est dur, mais l’homme qui entend fréquemment la Parole creuse son cœur pour accueillir la présence de Dieu.


Seigneur, trop souvent

notre cœur,
notre esprit,
notre intelligence,
sont durs comme de la pierre.

Chaque fois que nous ouvrons notre Bible
pour nous mettre à l’écoute de ta Parole,
qu’elle soit comme cette eau
qui creuse notre cœur de pierre
pour en faire un cœur de chair.

D’après Antoine Nouïs,
« La galette et la cruche »

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Si vous faites des projets

 

170910.jpg

Si vous faites des projets pour vous seul,
Respectez la vie qui est en vous.

Si vous faites des projets pour une seule minute,
Prenez le temps de vous aimer.

Si vous faites des projets pour un seul jour,
Apprenez à aimer.

Si vous faites des projets pour une année,
Semez un grain de blé ou de riz.

Si vous faites des projets pour dix ans,
Plantez un arbre.

Si vous faites des projets pour une vie, une seule vie,
Donnez la vie à un enfant.

Si vous faites des projets pour cent ans,
Dédiez-vous à l’éducation des êtres humains.

Si vous faites des projets pour plusieurs vies,
Consacrez-vous à l’amour exclusivement.

Si vous faites des projets pour l’éternité,
Militez aujourd’hui pour un monde sans violence.

Jacques Salomé

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Les fleurs que l’on choisit

170822.jpg

Si un botaniste se promène dans un pré, il choisit les fleurs selon un ordre précis, il sait ce qui l’intéresse et ce dont il se fiche éperdument: il décide, il rejette, il établit des relations.

Mais si c ‘est un randonneur qui se promène, il choisit les fleurs d’une manière différente; l’une parce qu’elle est jaune, l’autre parce qu’elle est bleue, la troisième parce qu’elle est parfumée, la quatrième parce qu’elle est au bord du sentier.

Je crois que mon rapport au savoir a été comme ça.

Susanna Tamaro
 » Va où ton cœur te porte  » (p. 64-65 )

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►