Archives de catégorie : Général

On ne trouve que ce que l’on attend

180312.jpg

Il était une fois un homme assis près d’une oasis, à l’entrée d’une ville du Moyen-Orient.
Un jeune homme s’approcha et lui demanda :
– Je ne suis jamais venu ici. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?
Le vieil homme lui répondit par une question :
– Comment étaient les gens de la ville d’où tu viens ?
– Egoïstes et méchants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’étais bien content de partir.
– Tu trouveras les mêmes ici, lui répondit le vieil homme.

Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha et posa la même question :
– Je viens d’arriver dans la région. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?
Le vieil homme répondit de même.
– Dis-moi, mon garçon, comment étaient les gens de la ville d’où tu viens ?
– Ils étaient bons, bienveillants, accueillants, honnêtes. J’y avais de nombreux amis et j’ai beaucoup de mal à les quitter.
– Tu trouveras les mêmes ici, lui répondit le vieil homme.

Un marchand qui faisait boire ses chameaux, avait entendu les deux conversations. Dès que le second jeune homme s’éloigna, il s’adressa au vieillard sur un ton de reproche :
– Comment peux-tu donner deux réponses complètement différentes à la question donnée par deux personnes ?
– Mon fils, dit le vieil homme, chacun porte son univers dans son cœur. D’où qu’il vienne, celui qui n’a rien trouvé de bon par le passé ne trouve rien ici non plus. Par contre, celui qui avait des amis dans l’autre ville trouvera ici aussi des amis loyaux et fidèles. Car, vois-tu, les gens sont vis-à-vis de nous ce que nous trouvons en eux.

Conte d’Orient

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le meilleur en nous

180312.jpg

« Si j’avais eu la conscience suffisamment claire et les mots suffisamment nuancés pour l’exprimer, j’aurais aimé te dire que nous sommes là pour explorer, découvrir et partager ce qu’il y a de meilleur en nous.

Chacun possède un trésor.  Sois conscient et généreux de ton trésor et, en même temps, reste ouvert, attentif à recevoir le trésor des autres, disposé à apprendre et à te remettre en question.

Cherche la beauté, la vérité, l’excellence en accueillant aussi ta fragilité, ta vulnérabilité et ton ombre, de sorte d’être à même d’accueillir celles des autres.

Occupe joyeusement ta place: il y a de la place pour chacun, sinon ni toi ni moi ne serions là.

Pense que ta place que tu n’occupes pas pour ne pas déranger reste vide à jamais et réjouis-toi que chacun occupe pleinement la sienne autour de toi . »

Rabindranath Tagore

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Chaque enfant apprend par l’exemple

180308.jpg

Si un enfant vit entouré de critiques, il apprend à condamner.
Si un enfant vit entouré d’hostilité, il apprend à être agressif.
Si un enfant vit entouré de moqueries, il apprend à être timide.
Si un enfant vit entouré de honte, il apprend à se sentir coupable.
Si un enfant vit entouré de tolérance sans laxisme, il apprend à être patient.
Si un enfant vit entouré d’encouragement, il apprend à agir.
Si un enfant vit entouré d’éloges sans excès, il apprend à se faire valoir.
Si un enfant vit entouré de probité, il apprend à être juste.
Si un enfant vit entouré de sécurité, il apprend à faire confiance.
Si un enfant vit entouré d’approbation, il apprend à s’aimer.
Si un enfant vit entouré d’amitié, il apprend à aimer la vie.

Anonyme

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Bouton d’or

Des mots, des notes, une chanson pour enchanter notre printemps toujours recommencé…  

180308.jpg

Bouton d’or, bouton d’or,
Tu ouvres à la rosée dès que vient l’aurore.
Bouton d’or, bouton d’or,
Accueille le soleil pour briller plus fort !

La paix du Seigneur est comme la rosée,
Si j’ouvre mon coeur, elle viendra s’y poser.
Ta paix, Seigneur, me fait vivre plus fort,
Ma vie fleurit comme un bouton d’or !

Bouton d’or, bouton d’or,
Tu ouvres à la rosée dès que vient l’aurore.
Bouton d’or, bouton d’or,
Accueille le soleil pour briller plus fort !

L’amour du Seigneur est comme le soleil,
Si j’ouvre mon coeur, il y fait des merveilles.
Ton amour, Seigneur, me fait vivre plus fort,
Ma vie fleurit comme un bouton d’or !

Bouton d’or, bouton d’or,
Tu ouvres à la rosée dès que vient l’aurore.
Bouton d’or, bouton d’or,
Accueille le soleil pour briller plus fort !

La joie du Seigneur, je veux la partager,
Mettre dans vos coeurs l’envie de le chanter.
Ta joie, Seigneur, nous fait chanter plus fort,
Joyeux comme un champ de boutons d’or !

Bouton d’or, bouton d’or,
Tu ouvres à la rosée dès que vient l’aurore.
Bouton d’or, bouton d’or,
Accueille le soleil pour briller plus fort !

de « Je chante Dieu de tout mon coeur »
Jean-François Kieffer et Christine Ponsard

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

La richesse du temps

180318.jpg

Le temps s’écoule pour notre bien à tous.
Nous devrions ne jamais l’oublier,
car le temps est un grand maître.

Combien notre vie serait belle,
Si seulement nous donnions du temps
A tout ce que nous entreprenons !

Que ce soit dans le domaine du travail,
De la santé, des désirs
Et des initiatives.

Car… le temps ne respecte pas ce qui est fait sans lui.
Apprenons donc à considérer
La vraie valeur du temps.
Songeons que la nature
Ignore les sauts brusques,
Car rien de grand ne se fait vite.
Chaque chose vient en son temps,
Et le bien progressif est, certes, le seul durable.

Robert L. Gagné

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

CAMP PRIÈRE MONTAGNE Juillet 2018  : plus en suivant ce lien

Béatitudes de la douceur

Info : nous rencontrons des difficultés techniques au niveau de nos publications quotidiennes.  Nous vous remercions pour votre compréhension.   

 

180312.jpg

Heureux celui dont la douceur apporte aux hommes
un peu de paix puis la joie de vivre.

Heureux celui dont la douceur fait respirer
le temps qui passe,
vient calmer la tristesse ou réduire la souffrance.

Heureux celui dont la douceur
n’est pas suave, ni faible.
Celui-là sait ouvrir les yeux.
Celui-là fait contempler à l’homme
le monde qui l’environne,
les hommes qui l’entourent.

Alors celui-là ouvrira l’ère d’un monde nouveau.
En lui toute larme saura disparaître,
En lui la mort s’ouvrira vers la vie,
En lui toute la terre deviendra le Royaume;

sur le site « Port-Saint-Nicolas »

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le silence dit Dieu

180311.jpg

En toute vie le silence dit Dieu.
Tout ce qui est tressaille d’être à Lui.
Soyez la voix du silence en travail,
Couvez la vie, c’est elle qui loue Dieu.

Pas un seul mot,
Et pourtant c’est son Nom
Que tout secrète et presse de chanter;
N’avez-vous pas
Un monde immense en vous ?
Soyez son cri et vous aurez tout dit.

Il suffit d’être, et vous entendrez
Rendre la grâce d’être et de bénir;
Vous serez pris dans l’hymne de l’univers,
Vous avez tout en vous pour adorer
Car vous avez l’hiver et le printemps,
Vous êtes l’arbre en sommeil et en fleurs;
Jouez pour Dieu des branches et du vent,
Jouez pour Dieu des racines cachées.

Arbres humains, jouez de vos oiseaux,
Jouez pour Lui des étoiles du ciel
Qui sans parole expriment la clarté;
Jouez aussi des anges qui voient Dieu.

Patrice de la Tour du Pin

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Avance au large

180306.jpg

Si nous voulons que notre vie soit une aventure extraordinaire, il faut aller vers l’autre, vers les autres, et surtout vers le pauvre ; alors la vie est une aventure, c’est une marche à l’étoile, une marche qui ne s’arrête jamais, et qui se traduit par un mot très simple que nous employons tous les jours et que nous galvaudons parfois. Ce mot, de quelques lettres, c’est : « Aimer » Il faut apprendre à aimer.

La vie est une marche qui continue toujours, c’est cette marche à l’étoile, un rêve qui ne s’achève jamais… to dream impossible dreams (rêver des rêves impossibles), lutter contre des ennemis invincibles, chercher à atteindre les étoiles que l’on ne peut jamais atteindre, c’est ça la vie… Toujours aller de l’avant. C’est quelque chose d’extraordinaire et, dans cette marche en avant, tâchez d’aimer toujours davantage.

Père Pierre Ceyrac

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Confiance !

180306.jpg

Salut

Je peux t’enlever 3 minutes de ton précieux temps ?

Pourquoi tu paniques et tu t’agites face aux problèmes de la vie ?

Lorsque tu as fait tout ton possible pour les résoudre, laisse-moi le reste.

Si tu t’abandonnes à moi, tout s’arrangera avec tranquillité si tu t’abandonnes à mes desseins.

Ne désespère pas, ne m’adresse pas une prière agitée comme si tu voulais exiger de moi que j’accomplisse ce que tu désires.

Ferme les yeux de ton cœur et dis-moi avec calme : « J’ai confiance en toi ».

Evite les soucis, les angoisses et les pensées sur ce qui pourrait arriver par la suite.

Ne piétine pas mes plans en essayant de m’imposer tes idées.

Laisse-moi être Dieu et agir avec liberté.

Abandonne-toi à moi avec confiance.

Repose-toi sur moi et laisse ton futur entre mes mains.

Dis-moi régulièrement « Jésus, j’ai confiance en toi. » ne sois pas comme la patient aqui demande au médecin de le soigner mais qui lui conseille comment s’y prendre.

Laisse-toi porter sur mes mains, n’aie pas peur, moi je t’aime.

Si tu penses que les choses se sont empirées et se compliquent malgré tes prières, continue à me faire confiance, ferme les yeux de ton âme et aie confiance.

Continue à me dire à chaque heure : « Jésus, j’ai confiance en toi. »

J’ai besoin d’avoir els mains libres pour agir. Ne me les lie pas avec tes soucis inutiles ; c’est ce que veut Satan : t’agiter, t’angoisser, t’enlever la paix.

Confie-toi seulement en moi, abandonne-toi à moi, alors ne t’inquiète pas, donne-moi toutes tes angoisses et dors tranquillement.

Dis-moi toujours « Jésus, je te fais confiance. » et tu verras de grands miracles, je te le promets par mon amour.

Souviens-toi toujours : Fais-moi confiance !

Auteur Inconnu

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Un secret

180306.jpg

Ecoutez ce que m’écrivait récemment une Coopératrice salésienne, maman de quatre enfants.

Il y a quelques mois, j’étais sur le point de succomber à la fatigue et à la nervosité: tant de choses à faire à la maison et en ville, les enfants, mon mari, mes beaux-parents. des amies … à qui je tiens et qui tiennent à moi. C’était trop. Alors j’ai pensé à ma vieille maman qui vit encore, seule à 80 km d’ici. Je l’ai toujours tant admirée: elle a élevé sept enfants, sans jamais donner l’impression d’être écrasée par ses tâches; toujours très active, mais jamais découragée, au contraire tranquille et souriante.

Je suis allée la trouver : « Maman, dis-moi ton secret. Comment fais-tu pour t’en tirer si merveilleusement. Moi, je n’en peux plus. Qu’est-ce que je dois supprimer dans mes journées? »

Elle m’a regardée avec un fin sourire et m’a dit: « Voilà, Thérèse, c’est très simple. Seulement auras-tu le courage de le faire?

Prends 5 minutes chaque jour, au moins 5, si possible de bon matin ou au premier moment libre de la matinée; avec calme, en silence, mets- toi devant toi-même et devant le Seigneur, lis une phrase d’Évangile ou la pensée du jour sur le feuillet du calendrier: 2 minutes (au moins) pour méditer, 2 minutes (au moins) pour prier de toute ton âme, 1 minute (au moins) pour prévoir les choses principales de ta journée et les jeter dans les mains de Dieu, en t’unissant à l’offrande de la messe qui se célèbre à la paroisse. Cinq minutes: c’est peu ! Mais si tu es fidèle, tu verras qu’elles te feront gagner beaucoup de temps et tu auras la force de remplir toutes tes tâches d’un cœur tranquille et avec efficacité. »

Et la Coopératrice ajoutait : Je me suis décidée à suivre le conseil de maman et je vois que ma vie est en train de se transformer. Je travaille autant qu’avant, mais sans m’énerver. Je sens la présence de Quelqu’un qui m’accompagne à chaque instant »

Pourquoi ne pas profiter, nous aussi. de ce précieux secret?

Père Joseph AUBRY sdb †

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►