Archives de catégorie : Actualité

TU ES LE VIVANT !

9.jpg

 
Joie de croire ! Joie de Pâques ! Joie de vivre et d’aimer !
 
Pour tout cela, Seigneur, nous te rendons grâce.
 
Toi qui te montres vivant chaque fois que nous sommes rassemblés en ton nom, remplis aujourd’hui nos cœurs de la joie de croire.
 
Toi qui nous fais goûter la joie de ta présence chaque fois que nous sommes dans l’épreuve, sois la source intarissable d’une vivante espérance.
 
Que cette joie de vivre et d’aimer en ta présence nous donne de partager notre richesse et nos biens avec toutes les personnes qui ont besoin d’amour et de paix.
 
Ainsi, nous pourrons te louer sans fin et témoigner à chaque instant que tu es le Vivant maintenant et toujours.
 
Amen !
 
Auteur inconnu
 
6.jpgJean XXIII et Jean-Paul II, bonté et prière
(source Radio Vatican)
 
Ce 27 avril, deux immenses figures papales seront canonisées. Jean XXIII et Jean-Paul II, très différents dans leurs parcours et leur formation, ont pourtant bien des points communs. Ce sont tout d’abord deux Papes qui ont été très populaires et qui ont ouvert, chacun à leur manière, de nouveaux horizons à l’Église.
 
Voir la vidéo du jour  

Se réconcilier : dix propositions pratiques !

10.jpg

DIX PROPOSITIONS PRATIQUES POUR SE RÉCONCILIER :
 
1- M’accepter moi-même tel que je suis et dans la joie.
 
2- regarder davantage ce que j’ai reçu pour en rendre grâce que ce qui me manque encore, pour m’en plaindre.  

3- Accepter l’autre tel qu’il est, en commençant par le plus proche, mon mari ou ma femme, mes parents, frères ou sœurs, mes voisins et ma famille.
 
4- Dire du bien de l’autre et le dire tout haut. 

5- Ne jamais me comparer à un autre, car la comparaison ne pourra mener qu’à l’orgueil ou au découragement. 

6- Vivre dans la vérité, appeler le bien le bien ; le mal le mal. 


7- Résoudre les conflits, non par la force, mais en se parlant et ne pas se monter la tête par un monologue intérieur ni me plaindre ou dire du mal de l’autre en son absence mais entrer aussi vite que possible dans un vrai dialogue avec lui. 

8- Prendre l’initiative du dialogue et essayer de se réconcilier le jour même : « que votre colère ne dépasse pas le couver du soleil » (Eph 4, 26). 

9- Dans le dialogue, commencer par ce qui unit, pour ne passer qu’ensuite à ce qui oppose. 

 
10- Croire fermement que pardonner vaut mieux qu’avoir raison. 
 
Cardinal DANNELS
 
 

DBAfs.png

Les dernières infos de la Famille salésienne : suivre ce lien

 

La force révolutionnaire des Béatitudes

Extrait du MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LA XXIXe JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE 2014
 
« Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux » (Mt 5, 3)

mdj1.jpg

 

 
Cela fait toujours du bien de lire et de méditer les Béatitudes ! Jésus les a proclamées au cours de sa première grande prédication, au bord du lac de Galilée. Il y avait une grande foule et il est monté sur la colline, pour instruire ses disciples, c’est pourquoi cette prédication est appelée “le discours sur la montagne”. Dans la Bible, la montagne est perçue comme le lieu où Dieu se révèle, et Jésus en prêchant sur la colline se présente comme le maître divin, comme le nouveau Moïse. Et que révèle-t-il ? Jésus révèle le chemin de la vie, ce chemin qu’il parcourt lui-même, plus encore, qu’il est lui-même, et il le propose comme le chemin du vrai bonheur. Pendant toute sa vie, de sa naissance dans la grotte de Bethléem jusqu’à sa mort sur la croix et sa résurrection, Jésus a incarné les Béatitudes. Toutes les promesses du Royaume de Dieu se sont accomplies en lui.
 
En proclamant les Béatitudes Jésus nous invite à le suivre, à parcourir avec lui la voie de l’amour, la seule qui conduise à la vie éternelle. Ce n’est pas une route facile, mais le Seigneur nous assure de sa grâce et il ne nous laisse jamais seuls. La pauvreté, les afflictions, les humiliations, les luttes pour la justice, les fatigues de la conversion quotidienne, les combats pour vivre l’appel à la sainteté, les persécutions et bien d’autres défis sont présents dans notre vie. Mais si nous ouvrons la porte au Christ, si nous le laissons entrer dans notre histoire, si nous partageons avec lui nos joies et nos souffrances, nous ferons l’expérience d’une paix et d’une joie que seul Dieu, amour infini, peut nous donner.
 
Les Béatitudes de Jésus sont porteuses d’une nouveauté révolutionnaire, d’un modèle de bonheur contraire à celui qui nous est communiqué habituellement par les médias, par la pensée dominante. Pour la mentalité du monde, c’est un scandale que Dieu soit venu se faire l’un d’entre nous, qu’il soit mort sur une croix ! Dans cette logique mondaine, ceux que Jésus proclame bienheureux sont considérés comme “perdants”, faibles. Au contraire le succès à tout prix, le bien être, l’arrogance du pouvoir, l’affirmation de soi au dépens des autres, sont exaltés.
 
Jésus nous interpelle, chers jeunes, pour que nous répondions à son offre de vie, pour que nous décidions quelle voie nous voulons parcourir pour arriver à la vraie joie. Il s’agit d’un grand défi pour la foi. Jésus n’a pas eu peur de demander à ses disciples s’ils voulaient vraiment le suivre ou s’ils préféraient s’en aller par d’autres chemins (cf. Jn 6, 67). Et Simon surnommé Pierre a eu le courage de répondre : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 68). Si vous aussi savez dire “oui” à Jésus, votre vie de jeune se remplira de sens, et ainsi, elle sera féconde.
 
Pape François
21 janvier 2014
 
 
Voir la vidéo du jour   –  Notre prière de semaine : « cette Espérance que tu nous proposes« 

Rentrée… oser l’espérance.

66.jpg


Une nouvelle année sociale, scolaire, professionnelle, politique va commencer. 

Notre temps a besoin d’espérance.  Saurons-nous y apporter notre petite pierre ?

« L’espérance n’est pas une incantation facile, destinée à apaiser les blessures d’une époque.  Elle est cette conviction qu’un autre demain est possible.

DEMAIN : nouvelle intelligence des problèmes pour  inventer des réponses qui créent du neuf.
DEMAIN : la solidarité et le partage, pour que le fossé cesse de se creuser entre ceux qui dérivent vers l’exclusion et ceux qui se cramponnent à leurs avantages. » (Paroles de vie- CSC)

Comme nous le demandait notre Pape François : ne nous faisons pas voler notre Espérance !

Avec Toi, Seigneur, je veux essayer d’apporter espoir à mes frères, simplement, humblement mais sûrement.

Voir la vidéo du jour

Chemins de Car Aime

Pour se préparer …

9.jpg


Quand on a connu le désert,
on lui reste à jamais redevable
d’une épreuve bénéfique,
celle qui vous enjoint d’oublier.
Le silence du désert vous dépouille.
Par là, vous devenez vous-même.
C’est-à-dire rien. Mais un rien qui écoute.

Edmond Jabès

Nous vous invitons à découvrir la mise à jour 2013 de nos chemins de CAR AIME

Avec notre choix de prières et nos différents textes de réflexion, nous y avons rassemblé différentes propositions pour vivre ce temps fort de notre vie chrétienne.

Vous pourrez également y (re)trouver nos animations pour nous ouvrir au chemin intérieur de conversion.

On ne peut enfermer l’Esprit.
Il souffle où il veut.
Il cherche la multitude et l’intime de chaque cœur.
Dieu est pénétrant.
Comme la lumière.
Dieu est initiative, invention, imagination.
Il va vers tous.
Il préfère les oubliés.
Il aime la vie et la ferveur des peuples.
Il vibre dans les plus hautes aspirations humaines.
(Gérard Bessière)

Bonne préparation et bonnes routes !

voir la vidéo du jour

Quel sens pour quel Homme ?

5.jpg

Comment actualiser « l’honnête citoyen » et le « bon chrétien » de Don Bosco ?…
Comment éduquer à vivre de façon autonome ?…
Comment promouvoir une pédagogie de la liberté et de la responsabilité tendue vers la construction de personnes responsables ? …

(Père Pascal Chavez – Etrenne 2013)

Avec le récit de leur expérience sur le terrain,
dans le partage de leur vécu avec les jeunes,
nos TÉMOINS nous emmèneront
sur les chemins de l’éducation qu’ils tracent chaque jour au fil de leur rencontre.
Ensemble nous partagerons l’écho de nos propres expériences.

Ensemble nous construirons ce comment de l’à venir…

Nos w-e de formation sont ouverts aux Salésiennes et Salésiens coopérateurs mais également à toutes les personnes curieuses de notre spiritualité, de notre vocation et de notre engagement dans le monde à la suite de Don Bosco au service de la mission salésienne aujourd’hui.

Demeurer le temps d’un w-e à Farnières est déjà en soi une prière, une méditation, un abandon serein à une Présence qui vous aime…

Au-delà des mots et des images que nous retenons dans notre cœur, Farnières, centre de vie spirituelle et salésienne, est avant tout un lieu de rencontres, d’échanges, d’écoute et d’accueil.

C’est dans ce lieu où l’Autre nous reçoit à travers les personnes que nous y rencontrons, que nous voulons offrir à ceux qui nous y rejoignent, un espace pour grandir … ensemble !


Soyez les bienvenus !

W-E CoopBelsud Farnières 2013 du 8 au 10 mars
Inscription avant le 24 FEVRIER
Prise en charge et animation des enfants prévues

Voir la VIDEO de PRESENTATION

Renseignements et inscriptions : télécharger la présentation   (format pdf)

Don Bosco 2013

Vive DON BOSCO !  Bonne fête à toutes et à tous
Et bonnes routes sur les chemins salésiens du monde !

« La semence du charisme salésien est devenue un arbre et l’arbre une forêt. »

Don Chavez 

« C’est la forêt de la famille salésienne.  Comment ne pas exprimer notre émerveillement et notre reconnaissance pour cette étincelle d’évangile que le charisme salésien diffuse dans le monde entier. En tant que famille salésienne nous sommes conscientes que nous n’avons pas seulement une belle histoire à raconter, mais une histoire encore plus belle à écrire dans le présent et dans l’avenir. »

Mère Yvonne Reungoat

 

PRIÈRE À DON BOSCO
(composée pour les jeunes, à l’occasion du passage de ses reliques)

Don Bosco, tu as osé prendre des risques :
               Donne-nous la foi, quand nous sentons le doute et le vide dans nos vies.

Tu as été un Père, un protecteur :
               Prends notre défense et dis-nous les repères qui nous feront grandir dans la vie.

Tu as été un frère et un ami :
               Donne-nous des grands frères qui nous soutiennent et de vrais amis qui nous tirent vers le haut.

Tu as été un passeur :
               Rapproche-nous du savoir, de la culture.
               Permets-nous de faire alliance entre manuels, intellectuels et artistes,
               De créer des liens avec ceux qui sont différents.

Tu as permis aux jeunes de s’ouvrir au Christ
Et tu nous as révélé le visage de Dieu qui vient vers nous :

               Donne-nous à notre tour, à l’image de Marie,
               Un cœur sensible pour marcher vers les plus petits, vers ceux qui souffrent.


DON BOSCO : quelle vie !

Les Salésiens de Don Bosco (SDB) nous propose une série d’articles à dominante soit historique, soit pédagogique, soit spirituelle, évoquant de multiples facettes de la personnalité de Don Bosco.


Voir la vidéo du jour   (+ un clip : don bosco 2013)


BONHEUR

Lorsque nous étions réunis à table et que la soupe fumait, maman disait parfois : « Cessez un instant de boire et de parler. »

Nous obéissions.

« Regardez-vous » disait-elle doucement ; nous nous regardions, sans comprendre, amusés. « C’est pour faire penser au bonheur » ajoutait-elle. Nous n’avions plus envie de rire. « Une maison chaude, du pain sur la nappe, des coudes qui se touchent. Voilà le bonheur. » répètait-elle à table, puis le repas reprenait tranquillement. Nous pensions au bonheur qui sortait des plats fumants et qui nous attendait dehors au soleil et nous étions heureux.

Papa tournait la tête comme nous pour voir le bonheur jusque dans le fond du corridor, et riant parce qu’il se sentait visé disait à sa femme « Pourquoi tu nous y fais penser à c’bonheur ? » Elle répondait : « Pour qu’il reste avec nous le plus longtemps possible. »

Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas, quel que soit notre âge, quelles que soient nos possibilités, nous enfermer sur nous- mêmes. C’est à nous, ici et maintenant, qu’il appartient d’être porteur d’Espérance. Le monde d’aujourd’hui a besoin de nous. Nous avons besoin de lui. Être chrétien dans notre monde multiculturel, pluriethnique, c’est s’engager dans le combat de la vie qui n’a de sens qu’en portant trace de l’Amour partagé dont chacun a tant besoin.

Être porteur d’Espérance, c’est savoir ou vouloir donner ce qu’on est, tout ce qu’on est, rien que ce qu’on est.

Julos Beaucarne

Voir la vidéo du jour

Et c’est avec une grande joie que nous vous partageons le nouvelle de la nomination du Père Daniel FEDERSPIEL comme nouveau supérieur de la Province de France Belgique-Sud…   lire l’info sur ANS

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule… Don Bosco Aujourd’hui, c’est nouveau aussi !
En voici l’annonce:

Chers amis, c‘est prêt ! Le nouveau site donbosco.net est en ligne. Il prend le titre de Don Bosco Aujourd’hui. Pour répondre à vos besoins, nous avons voulu faire de ce site un véritale outil qui soit utile à tous : aux nouveaux visiteurs qui nous découvrent,  aux personnes qui viennent glaner des informations et enfin aux habitués de la famille salésienne qui savent ce qu’ils cherchent : des dates, des lieux, des activités, des réflexions ou des prières.

 


St François de Sales, le prophète de l’Amour

14.00

« …Vous connaissez certainement ce saint. C’est l’une des plus grandes figures de l’Église et de l’Histoire. Il est le protecteur des journalistes et des publicistes parce qu’il rédigea lui-même une première publication périodique. Nous pouvons qualifier d’« œcuménique » ce saint qui écrivit les controverses afin de raisonner clairement et aimablement avec les calvinistes de son temps. Il fut un maître de spiritualité qui enseigna la perfection chrétienne pour tous les états de vie. Il fut sous ces aspects un précurseur du IIe concile œcuménique du Vatican. Ses grands idéaux sont toujours d’actualité. »

Paul VI
(lettre Sabaudiae Gemma  – 300e anniversaire de sa canonisation)  

« On perçoit bien, en lisant le livre sur l’amour de Dieu et plus encore les si nombreuses lettres de direction et d’amitié spirituelle, quel connaisseur du cœur humain a été saint François de Sales. A sainte Jeanne de Chantal, à qui il écrit: «[…] car voici la règle générale de notre obéissance écrite en grosses lettres: il faut tout faire par amour, et rien par force; il faut plus aimer l’obéissance que craindre la désobéissance. Je vous laisse l’esprit de liberté, non pas celui qui forclos [exclut] l’obéissance, car c’est la liberté de la chair; mais celui qui forclos la contrainte et le scrupule, ou empressement» (Lettre du 14 octobre 1604). Ce n’est pas par hasard qu’à l’origine de nombreux parcours de la pédagogie et de la spiritualité de notre époque nous retrouvons la trace de ce maître, sans lequel n’auraient pas existé saint Jean Bosco ni l’héroïque «petite voie» de sainte Thérèse de Lisieux.

Chers frères et sœurs, à une époque comme la nôtre qui recherche la liberté, parfois par la violence et l’inquiétude, ne doit pas échapper l’actualité de ce grand maître de spiritualité et de paix, qui remet à ses disciples l’«esprit de liberté», la vraie, au sommet d’un enseignement fascinant et complet sur la réalité de l’amour. Saint François de Sales est un témoin exemplaire de l’humanisme chrétien avec son style familier, avec des paraboles qui volent parfois sur les ailes de la poésie, il rappelle que l’homme porte inscrite en lui la nostalgie de Dieu et que ce n’est qu’en Lui que se trouve la vraie joie et sa réalisation la plus totale. »

Benoît XVI
2 mars 2011 – Audience générale

 

fs7.jpg


A l’occasion de sa fête, ce jeudi 24 janvier
nous vous invitons à découvrir notre nouvel

espace Saint François de Sales

A toutes et à tous,

bonne fête et bonnes routes

sur les chemins salésiens du monde…


Tous Coops !

Collaborer avec Dieu Père.

Faire de Dieu le centre unificateur de sa propre vie, la source de la communion fraternelle et l’inspirateur de sa propre action, suppose avoir une certaine image de Dieu. Non le Dieu lointain, qui reste totalement plongé dans son silence solitaire et imperturbable et se désintéresse de la terre, mais le Dieu-Amour (cf 1Jn 4,16) qui se donne tout entier à l’humanité, un « Père qui œuvre sans cesse » (cf Jn 5,17) en partageant la vie de ses fils, tandis qu’il s’applique tout entier à aller efficacement et avec un amour  infini au-devant des attentes profondes des personnes ; un Dieu engaqé dans notre histoire au point de s’exposer à la liberté de l’homme en acceptant le risque du refus, toujours en se donnant comme un amour qui pardonne (agapé).

Silencieusement mais efficacement à l’œuvre dans l’histoire ce Dieu associe à lui-même des collaborateurs actifs et des collaboratrices laborieuses qui, dans les situations concrètes de vie, mobilisent avec ardeur leurs énergies pour annoncer Son amour et pour accomplir des œuvres de bien en puisant en Lui la force pour aimer, donner et servir.

Pour la Famille Salésienne et ses membres, « vivre en présence de Dieu » signifie cultiver une intense et continuelle relation d’amour avec Lui (« Union à Dieu ») ; et donc se sentir totalement rempli d’un amour semblable au Sien, celui que l’on donne d’une manière bénévole et désintéressée et que l’on prodigue pour les destinataires privilégiés de sa mission personnelle ; signifie également savoir percevoir et accueillir les signes de Sa mystérieuse présence dans les attentes et dans les demandes des hommes et des femmes de notre temps.

C’est à ce Dieu, Père miséricordieux que Don Bosco a adressé d’un cœur tout affligé son invocation : « Da mihi animas caetera tolle ». A tous ses disciples hommes et femmes, Don Bosco répète : « La plus divine des choses divines, c’est de coopérer avec Dieu à sauver les âmes et c’est une route sûre de haute sainteté ».

Charte de l’identité de la Famille Salésienne – Art 23

 

du 17 au 20 janvier 2013
XXXIème édition des Journées de Spiritualité de la Famille salésienne au Salesianum de Rome. Un rendez-vous qui voit réunies des délégations des 31 ordres religieux, associations et groupes laïcs fondés par Don Bosco ou qui s’inspirent de son charisme.

à suivre en CLIQUANT SUR CE LIEN

Pour le programme: CLIQUER ICI


Voir la vidéo du jour  … et le ballotin du jour à ne pas manquer !