Une réflexion au sujet de « Si tu savais »

  1. Myriam de Terwangne

    Merci pour ce kaléidoscope de l’ HUMANITE !
    En écho , un texte du Père Gilles Baudry :
    Gilles Baudry
    L’écoute du monde intérieur
    nous ferait parvenir
    à cette simplicité sans limites
    de pouvoir rêver grand
    dans les petites heures du temps ordinaire
    avec la faiblesse de croire
    que dans le plus dénué
    il resterait encore
    cette part de ciel et d’amour
    qui qualifie la vie
    Gilles Baudry, Le bruissement des arbres dans les pages (Rougerie, 2013)
    Magnifique journée !