Une réflexion au sujet de « Ubi caritas »

  1. Myriam de Terwangne

    Merci pour ce beau chant de Taizé !
    Avec un filet de pêche , que peut- on cueillir ?
    La beauté du jour comme un corail multicolore ,
    un sourire comme une perle sertie dans un coquillage ,
    la tendresse comme le langage inépuisable des cétacés ,
    la foi dans l’ Immuable comme la goutte de l’ océan ,
    Le Souffle Divin et le Vent de l’ Esprit sur ton voilier,
    Le sens d’ une vie donnée , avec la boussole divine ,
    et porté par le Don de Celui qui t’ attend sur le Rivage ,
    …toi as jeté le filet dans la Mer Immense de Sa Toute Grande Bonté !
    … Que ta vie soit belle !
    Bonne vision de ce filet de pêche au coucher du soleil et du récit de pêche qui le suit !
    à Hoi An , Vietnam:
    http://www.thetravelword.com/2013/01/31/a-sunset-in-hoi-an-vietnam/
    Excellent Dimanche !

Les commentaires sont fermés.