Une réflexion au sujet de « Réjouis-Toi, Marie comblée de grâce »

  1. Myriam de Terwangne

    Merci pour ce beau chant à Marie !
    Pour continuer la réflexion sur le TEMPS selon Saint Augustin : une parole- clef :
    Saint Augustin dit à Dieu :  » Ton aujourd’ hui , c’ est l’ Eternité  »
    Saint Augustin –
    A la veille de la Fête du Christ- Roi , un mot sur l’ origine de cette fête et deux textes intéressants :
    Fête du Christ- Roi : Origine
    Fête du Christ Roi (Luc 23,35-43)
    Fête du Christ Roi, ou du Christ Roi de l’Univers, selon qu’on considère (avec l’encyclique Quas primas de Pie XI, en 1925 – après la Grande Guerre et après la création de la Société des Nations) que toutes les nations devraient obéir aux lois du Christ (ceux qui professent aujourd’hui encore ceci célèbrent cette fête le dernier dimanche d’octobre, juste avant la Toussaint – lors même que les protestants, eux, ce même jour, célèbrent la Réformation), ou selon qu’on considère plutôt, après la réforme liturgique de 1969 (après donc le Concile), qu’en Christ est récapitulée toute la création, doctrine à vrai dire pas vraiment neuve puisque c’est Irénée de Lyon qui l’a formulée le premier, à la fin du IIè siècle, et reprise alors par l’Eglise catholique dans une perspective moins politique que la fête de 1925 ; le fondement biblique principal de l’interprétation d’Irénée est en Colossiens 1,12-20.
    SAINT IRENEE DE LYON : c’ est le Seigneur Lui- même qui sauve les Hommes
    https://christus.fr/c-est-le-seigneur-lui-meme-qui-sauve-les-hommes-irenee-de-lyon/
    un passage – pépite  de Saint Irénée de Lyon :
    « Il s’ est fait «  Fils de l’ Homme . »
    pour habituer l’ homme à recevoir Dieu
    et pour habituer Dieu à habiter en l’ homme. »
    – Saint Irénée de Lyon –
    SAINT EPHREM LE SYRIEN : «  Il vient Notre Roi dans Sa Gloire « 
    https://christus.fr/il-vient-notre-roi-dans-sa-grande-gloire-ephrem-le-syrien/
    CE 25 novembre , bonne fête de Sainte Catherine !
    Très belle journée !

Les commentaires sont fermés.