Ouvrant leur cœur à deux battants,
leurs yeux découpent des fenêtres
dans de grands mouchoirs de ciel blanc,
les petits enfants,..

Pour eux, c'est bien plus important
d'être vivants que de paraître,
leurs mains s'ouvrent à deux battants,
les petits enfants..,

Portant l'avenir dans leurs mains
comme un maigre morceau d'argile,
ils vont au grand bal des mendiants,
les petits enfants..,

L'éternité goûte à leur pain,
ils boivent un vin frais d'Évangile.
Ils vont parler avec le vent,
les petits enfants..

Jean Debruyne



Si j'étais un sourire aussi chaud qu'un été,
je voudrais réchauffer la vieillesse du monde.
Si j'étais un sourire, je voudrais éclairer
tous ceux-là qui ne peuvent aimer.


… Mais je ne suis qu'un enfant,
inconstant et joyeux,
qui construit patiemment la jeunesse du monde.
Mais je ne suis qu'un enfant qui bâtit peu à peu
la Cité du Bon Dieu.

Gaston Lecleir

AIMER.
S'il me manque l'Amour…

Si tu te sens responsable


d'une fleur, d'un sourire ou d'un pleur...
Si tu es prêt à mourir pour renaître,
à perdre pour gagner...
Si tu veux sans relâche recréer l'autre
et croire qu'il reste autre...
Si ton cœur est plus grand que ta raison,
plus vaste que ton savoir,
plus profond que l'offense...
Si tout donner est joie,
si recevoir est allégresse...
Alors,
dis-toi bien que tu balbuties
les premières gammes de l'Amour...
Mais qu'il te manque le feu de dix soleils,
la lumière de cent étoiles,
le souffle de mille ouragans,
le don d'un million de vies...
et la douceur d'une coccinelle
qui se baigne joyeusement
dans une goutte de rosée...

Gaston Lecleir