Les Sœurs Oblates

de Saint François de Sales


Au service d'une jeunesse désemparée

Au milieu du dix-neuvième siècle, le début de l'industrialisation provoque, à Troyes, le développement de la bonneterie mais il suscite, en même temps, la ruée vers la ville de tout un monde de préadolescentes qui espèrent ainsi échapper à la misère. Sans expérience et isolées, elles se trouvent vite démunies moralement dans le climat souvent dégradant et le rythme pénible de l'usine.

Frappé par cette détresse, le Père Brisson, aumônier de la Visitation de Troyes, crée le premier foyer de jeunes travailleuses en France où l'on ne se contente pas d'accueillir mais où l'on forme des personnalités fermes et généreuses. Il est secondé dans cette tâche par Léonie Aviat, son ancienne élève de la Visitation, elle-même fort impressionnée par l'abandon et la misère des jeunes ouvrières. Sous le nom de Sœur Françoise de Sales, Léonie devient la fondatrice d'une Congrégation destinée à assurer la stabilité de l'œuvre et à la doter d'une spiritualité: celle de saint François de Sales.

Contemplative dans l'action.

Le Père Brisson nomme les premières Sœurs "Oblates de Saint François de Sales" pour qu'elles continuent "l'esprit de la Visitation ayant une vie active unie à la vie contemplative': Il ne s'agit pas pour elles de mener successivement une vie d'action et de contemplation mais d'être "contemplatives dans /' action':

Leur moyen: la pratique du Directoire spirituel de saint François de Sales, véritable raccourci du Traité de l'Amour de Dieu, rédigé par sainte Jeanne de Chantal deux ans après la mort du saint mais dont les premiers paragraphes sont de la main même du fondateur de la Visitation et donnent le ton de l'ensemble.

On peut le résumer ainsi: "Que toute leur vie et exercices soient pour s'unir à Dieu et au prochain': Le Directoire n'est autre que la loi de charité du Christ, l'Évangile en acte. Par les dispositions qu'il suggère en chaque circonstance, il aide l'âme à prendre en toutes choses le point de vue de Dieu, il surnaturalise tous les instants de la vie. La fidélité au moment présent et l'attention à la présence de Dieu deviennent ainsi les plus efficaces moyens d'apostolat.

Dès le début de la fondation, le zèle des Oblates s'est étendu à des œuvres variées. Rejoignant le souci de saint François de Sales de n'exclure personne de sa sollicitude, le Père Brisson disait en 1873 : "Je voudrais que les Oblates puissent atteindre tous les rangs de la société pour y porter la vie abondante de la doctrine de saint François de Saies': C'est pourquoi, très vite sont nées des écoles élémentaires et secondaires puis techniques à côté des foyers et des œuvres ouvrières.

"Fille parfaite de saint François de Sales'; selon l'expression du Cardinal Garrone, la Vénérable Mère Aviat a orienté résolument son action dans le sens d'une éducation salésienne, consciente que chaque âme a, dans le plan divin, sa physionomie particulière: donner aux jeunes filles "le sentiment de leur dignité et de leur devoir'; l'amour du travail bien fait.

Et pour cela, ne pas faire" d'éducation en serre chaude, à /'écart du monde" mais les aider à prendre leur propre vie en main et à rencontrer le Christ. L'apostolat de l'ouvrière par l'ouvrière a été le premier fruit de cette éducation.

Partout et avant tout, éducatrice.

Fidèle à l'impulsion donnée par la fondatrice, l'Oblate, quelle que soit sa tâche dans la Communauté où elle se trouve, s'efforce d'être une éducatrice. Elle reprend la méthode de saint François de Sales telle que la définit le Père Brisson qui en avait vu les résultats à la Visitation de Troyes: "dans l'âme la plus petite, la plus pauvre, saint François de Sales découvre le don de Dieu si minime qu'il soit et il s'en empare. Il commence par mettre en elle l'amour de Dieu et cet amour, secondé par la bonne volonté, devenant le mobile de toutes ses actions, il lui fait peu à peu et insensiblement déraciner ses défauts et acquérir les vertus contraires": Il ne s'agit pas d'appliquer des théories à l'aveugle, aussi séduisantes soient-elles, pour éduquer il faut, au contraire, être attentive à chaque personnalité, respecter ses dons et s'effacer pour laisser Dieu agir: "tout par amour et rien par force'.

Sœur Geneviève Agnès, O.S.ES.


Actuellement les Sœurs Oblates de saint François de Sales sont implantées en Europe: France, Italie, Angleterre, Suisse, Allemagnemagne et Autriche, en Afrique du Sud, en Équateur, Colombie et U.S.A.

Leurs six Noviciats sont florissants. Elles se dévouent dans des œuvres multiples: à l'enseignement s'ajoutent les foyers de jeunes travailleuses qui continuent les œuvres ouvrières, les maisons de retraite pour dames, la catéchèse en paroisse.

Dépendent de la Congrégation les Sœurs Oblates Agrégées à vœux annuels. Il existe aussi une branche d'Associées laïques de saint François de Sales qui, participant aux avantages spirituels de la Congrégation, vivent du Directoire spirituel adapté à leur vie dans le monde.