Le voici qui vient !




Jouez hautbois,
Résonnez musettes,
Que retentissent les tambourins
Devant le Seigneur qui vient.

Il est déjà venu, certes,
Au temps du roi Hérode.
Son passage en nos vies
Fut un trait de lumière.

Depuis la ténèbre n’est plus ténèbre,
Son Jour n’a pas de nuit.
Il viendra de nouveau,
Il l’a promis,

À l’heure qu’il fixera lui-même.
Il essuiera toutes les larmes,
Il mettra fin à la souffrance,
À la violence, à l’injustice :
Le bonheur sera pour tous.

Le savoir, l’attendre,
Préparer sa venue
Est source de joie,
Objets de veilles, de jeûnes
Et de prières.

Revêts tes habits les plus beaux,
Mets-toi le coeur en fête :
Sois prêt ! Le voici qui vient !